LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Fiction d'une théorie : d'où parle l'oeil dans l'oeuvre de Julia Kristeva

Girard Jocelyn. (1999). Fiction d'une théorie : d'où parle l'oeil dans l'oeuvre de Julia Kristeva. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

La suite chronologique de la production écrite de Julia Kristeva donne à voir de façon manifeste une certaine évolution de l'articulation discursive. Ses premiers ouvrages s'avèrent lieux d'une écriture métalangagière, rigoureusement organisée, qui expose une théorisation complexe et détaillée.

Les derniers ouvrages ? essais et romans ? laissent place à une poétisation du discours théorique, du métalangage, qui culmine dans l'écriture de fiction.

L'évolution, dans son caractère superficiel, est très marquée. Un passage s'effectue de l'utilisation d'un métalangage affiché, consenti, à l'utilisation tout aussi intentionnelle d'un langage poétique ou si l'on veut d'une intentionnalité esthétique.

D'un point de vue psychanalytique ? notre point de vue ? nous postulons qu'il s'agit là d'un discours obsessionnel en constant déplacement vers une possible hystérisation. Ce postulat formulé, notre hypothèse est la suivante : nous croyons qu'il s'agit plutôt d'une « sophistication » d'un même discours obsessionnel, qui demeure obsessionnel malgré les apparences. Le discours serait posé là pour voiler ce que nous nommerons: le doute épistémologique de renonciation kristévienne.

L'évolution de ce doute, parallèle à celle du discours, serait d'ordre régressif. C'est-à-dire que la pseudohystérisation du discours ? qui logiquement laisserait se manifester un accroissement du doute ? correspond en fait à une régression du doute épistémologique.

La sophistication du discours obsessionnel serait une fonction de simulation qui viserait à donner à voir l'accroissement du doute alors qu'au plan de l'inconscient de renonciation, si les textes ne montrent pas l'effacement de ce doute, du moins en montrent-ils sa parfaite maîtrise, ce qui revient à dire la même chose.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1999
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études littéraires
Nombre de pages:92
ISBN:1412308429
Identifiant unique:10.1522/11889597
Sujets:Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Études littéraires
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en lettres
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Belle-Isle, Francine
Mots-clés:Discours--Critique et interprétation, Essais (Genre littéraire), Roman, Speeches, addresses, etc.--Criticism and interpretation, Essays, Fiction, THESE, CRITIQUE, DISCOURS, DOUTE, ECRITURE, ENONCIATION, FICTION, OBSESSION
Déposé le:01 janv. 1999 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:44
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630