LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Etude comparative des lieux d'origine des conjoints dans les régions de Charlevoix et Rimouski : 1871-1930

Gilbert Stéphane. (1998). Etude comparative des lieux d'origine des conjoints dans les régions de Charlevoix et Rimouski : 1871-1930. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
5MB

Résumé

Cette recherche porte sur les lieux d'origine des conjoints et le mouvement saisonnier des mariages dans les comtés de Charlevoix et Rimouski pour la période de 1871 à 1930. Les données utilisées proviennent du fichier de population BALSAC de l'Institut interuniversitaire de recherches sur les populations (IREP).

Les résultats obtenus montrent que l'endogamie est relativement élevée pour les Comtés de Charlevoix (94,4 p. cent) et Rimouski (84 p. cent) au cours de la période de 1871 à 1930. L'endogamie est moins importante à l'échelle des unités résidentielles de base (67 p. cent pour les URB de Charlevoix et 59,4 p. cent pour les URB de Rimouski), mais il existe de fortes variations selon l'URB de mariage. De plus, l'exogamie tend à augmenter à mesure que s'améliorent les moyens de communication. Pour les mariages exogames, dans la grande majorité des cas, la célébration du mariage a lieu dans la paroisse de la femme, conformément à la coutume de l'époque. Tant à l'échelle de comté qu'à l'échelle de l'unité résidentielle de base, les mariages exogames sont, proportionnellement plus importants dans Rimouski.

Les aires de recrutement des conjoints se restreignent à de courtes distances, à l'exception des grands centres de Québec et Montréal. Ainsi, 65,2 p. cent des conjoints exogames qui ont convolé dans le comté de Charlevoix ont pour domicile un comté à l'est du Québec contre 76,2 p. cent pour ceux qui se sont mariés dans le comté de Rimouski. Il y a cependant très peu d'échanges de conjoints entre Charlevoix et Rimouski.

Pour ce qui concerne le mouvement saisonnier des mariages, les comtés de Charlevoix et Rimouski présentent deux modèles différents. Dans Charlevoix, les mariages sont nettement plus fréquents durant les mois d'hiver, et ce pour l'ensemble de la période. À Rimouski, les mariages hivernaux dominent au cours de la fin du I9ieme siècle, mais diminuent progressivement à la faveur des mariages estivaux à partir du début du 20ieme siècle. Les temps clos (carême et avent) sont toutefois respectés dans chacun des deux comtés. Il appert que les conjoints provenant de milieux étrangers au comté de Charlevoix ont un comportement qui ressemble à celui observé dans Rimouski. Les conjoints exogames seraient en quelque sorte porteurs de nouvelles habitudes quant au mois de la célébration du mariage.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1998
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études régionales
Nombre de pages:186
ISBN:1412308240
Identifiant unique:10.1522/11716407
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Histoire
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Démographie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en interventions régionales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Tremblay, Marc
Mots-clés:Lieux de naissance, Endogamie, Birthplaces, Endogamy and exogamy, THESE, 1850-1899, 1910-1919, 1920-1929, CHARLEVOIX, COMTE, CONJOINT, ENDOGAMIE, EXOGAMIE, MARIAGE, ORIGINE, RIMOUSKI
Déposé le:01 janv. 1998 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:51
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630