LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La méthode Montessori en regard de la cohérence et de la continuité d'un projet éducatif

Sirois Sonia. (1998). La méthode Montessori en regard de la cohérence et de la continuité d'un projet éducatif. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

La littérature pédagogique préconise que toute action éducative doit tenir compte des principes tels que: la continuité dans l'éducation du jaune, la cohérence entra les valeurs éducatives et les pratiques éducatives au quotidien, ainsi que le respect de l'enfant tout au long de sa formation. L'examen de la pratique scolaire courante soulève cependant une certaine incohérence entre ce qui se fait réellement dans les écoles et les intentions annoncées dans les textes officiels des pouvoirs organisateurs, d'une part, et d'autre part une certaine discontinuité entre les différents cycles scolaires successifs.

De là nous est venue l'idée de comprendre comment peut-on assurer cohérence et continuité dans un système éducatif. Le système de la pédagogie Montessori est une preuve qu'on peut assurer cohérence et continuité tout au long d'un processus éducatif, c'est-à-dire à partir des intentions énoncées dans les programmes jusqu'aux actions quotidiennes dans les classes. L'objectif de cette recherche est de découvrir quels éléments favorisent la cohérence et la continuité de cette méthode.

Pour ce faire, il nous a fallu d'abord établir, à un niveau général, un parallèle entre les valeurs de références, les buts et les objectifs préconisés par le MEQ et ceux préconisés par la méthode Maria Montessori. Nous sommes arrivés au constat que les deux modèles mettent de l'avant à peu de chose près, les mêmes valeurs et les mêmes objectifs éducatifs. Donc, au niveau des intentions peu de choses distinguent les deux modèles. Par exemple, nous avons retenu trois grandes valeurs communes: premièrement l'individualisation et le respect des besoins de l'enfant, deuxièmement l'autonomie et la liberté, et finalement la relation maître-élève de type guide. Toujours à ce niveau général, nous avons défini et analysé les grands concepts utiles à la compréhension de notre démarche (notion de paradigme, de vision éducative, de projet éducatif, de conception de l'éducation, de courant, d'approche, de pratique, de technique et de fait pédagogiques).

Une fois ce cadre de référence établi, nous avons ensuite examiné un premier niveau de traduction des intentions en acte, c'est-à-dire celui des programmes éducatifs et de l'organisation scolaire. Afin de se rapprocher du concret, nous avons également étudié les différentes méthodes d'intervention auprès des élèves. Une fois les deux systèmes analysés, nous avons tenté de démontrer la cohérence et la continuité montessoriennes, à partir des observations dans des classes Montessori et des données théoriques amassées tout aussi bien au cours d'une formation des maîtres Montessori que dans la littérature. Nous avons ainsi confronté aux critères et dimensions d'analyse des modèles de Paquette et Houssaye les trois catégories des faits observables en classe que sont l'aménagement physique, les activités d'apprentissage et l'intervention pédagogique; ceci pour voir si ces faits pédagogiques sont en cohérence et en continuité avec les niveaux en amont du système (Paquette) ou avec les dimension du «Triangle pédagogique» (Houssaye). Les résultats de nos analyses confirment que le système montessorien, par son organisation rigoureuse et systématique, permet d'assurer plus de cohérence et de continuité entre les valeurs et les principes éducatifs annoncés au départ et la pratique quotidienne dans les classes.

Cette constatation nous permet de comprendre que la notion de projet éducatif, définit par Paquette comme étant un processus continu fondé sur une éducation cohérente implique nécessairement la continuité et de cohérence des gestes au quotidien. En effet, un projet éducatif efficace, assure un travail d'équipe; est porteur d'une tradition éducative; engendre un souci de clarté et de transparence au niveau des actions collectives et individuelles; stimule l'analyse réflexive de tous les partenaires issus du même projet, pour finalement se centrer sur la qualité des apprentissages et redonner à l'élève la place qui lui revient au coeur de son propre développement.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1998
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en éducation
Nombre de pages:125
ISBN:1412307473
Identifiant unique:10.1522/10983001
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Didactique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Amegan, Samuel
Mots-clés:Méthode Montessori--Québec (Province), Projet éducatif, Éducation préscolaire--Méthodes actives, Montessori method of education--Quebec (Province), Education--Aims and objectives, Education, Preschool--Activity programs, COHERENCE, CONTINUITE, EDUCATIF, EDUCATION, ENSEIGNEMENT, METHODE, MONTESSORI, OBJECTIF, PRESCOLAIRE, PROCESSUS, PROGRAMME, PROJET, QUEBEC, THESE, VALEUR
Déposé le:01 janv. 1998 12:34
Dernière modification:01 mai 2013 21:08
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630