LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L'évaluation de la formation dans les entreprises de production du Saguenay

Nepton Janique. (1994). L'évaluation de la formation dans les entreprises de production du Saguenay. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Au cours des dernières années, tout bouge autour de l'entreprise. La mondialisation des marchés entraîne de nouvelles règles de jeux. Pour y faire face, la formation est présentée comme un outil stratégique de premier plan, un gage de compétitivité et d'avenir. Les politiques fédérales et provinciales en matière de formation vont dans ce sens. En ce qui concerne les entreprises, il en est autrement. La formation est une fonction négligée par celles-ci. Plusieurs appels se font entendre pour remédier à l'insuffisance d'investissement dans ce domaine (Doray, 1991). Un investissement qui demande à être comptabilisé afin d'éveiller la conscience des gestionnaires (Tocco, 1991).

La formation du personnel constitue un enjeu majeur des années 90 au Québec (Le Louarn, 1990). L'un des objectifs de cette recherche exploratoire est donc de tracer un portrait de la situation en matière de formation dans les petites et moyennes entreprises manufacturières du Saguenay. Plus particulièrement, elle apporte des éléments de réponse concernant la conception des organisations envers les activités de formation et les modèles de décision utilisés. Tout ceci dans le but d'indiquer aux personnes concernées par cette problématique l'état de la situation et être en mesure, par la suite, d'élaborer des arguments incitatifs visant l'accroissement de la formation des employés.

À la lumière des données obtenues, il ressort que 66,1% des entreprises ont offert de la formation au cours des cinq dernières années, une certaine amélioration par rapport à une étude effectuée en 1990 par le ministère de la Main-d'oeuvre et de la Sécurité du revenu et de la formation professionnelle (Béland, 1992). Un intérêt croissant envers la formation est remarqué. Elle est de plus en plus perçue comme un investissement. Dans un deuxième temps, cette recherche fait une critique des modèles théoriques d'évaluation de la formation. Il existe effectivement divers modèles mais tous ne sont applicables qu'après l'activité de formation donnée. Un seul revêt un caractère ex ante. Mais ce dernier n'a pas été mis en application. C'est pourquoi, il serait intéressant dans un avenir rapproché de tester ce modèle dans le but d'en construire un qui soit adapté à la petite et moyenne entreprise.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1994
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en gestion des petites et moyennes organisations
Nombre de pages:154
ISBN:1412306256
Identifiant unique:10.1522/1513742
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en gestion des organisations
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Saint-Pierre, Gilles
Mots-clés:Petites et moyennes entreprises--Industrie--Québec (Province)--Saguenay - Lac-Saint-Jean, Personnel--Formation, Formation--Enquêtes, Employees--Training of, Small business--Industries--Quebec (Province)--Saguenay - Lac-Saint-Jean, Training--Investigation, ENQUETE, ENTREPRISE, FORMATION, HUMAIN, MOYEN, PERSONNEL, PETIT, PME, PMOUQAC, QUESTIONNAIRE, RESSOURCE, SAGUENAY, THESE
Déposé le:01 janv. 1994 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 14:10
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630