LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude sémiologique des odeurs dans deux romans d'Anne Hebert : les chambres de bois et les fous de bassan : l'omniprésence du signe de l'olfaction et ses conséquences

Bonnaire Lionel. (1993). Étude sémiologique des odeurs dans deux romans d'Anne Hebert : les chambres de bois et les fous de bassan : l'omniprésence du signe de l'olfaction et ses conséquences. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

Notre recherche est une étude sémiologique des odeurs dans deux romans d'Anne Hébert: Les Chambres de bois et Les Fous de Bassan. Souvent négligée, voire occultée, dans la plupart des ouvrages romanesques, l'odeur comme signe peut devenir un élément déterminant dans la diégèse comme désire le démontrer notre étude.

Après que l'introduction ait posé le signe de l'olfaction dans notre société, le premier chapitre est consacré aux dépouillements des principaux lexèmes interprétant les odeurs dans les deux romans, à travers le sème et le classème. Nous nous inspirons, pour ce faire, de la théorie de A.J. Greimas. Ce défrichement met en évidence l'abondance et l'omniprésence de ce signe, porteur de signification.

Le deuxième chapitre aborde la mise en place des acteurs dans leur perception olfactive des lieux et des autres personnages. Dans un premier temps, nous observons une discrimination des odeurs au niveau de la perception, bonnes pour les personnages féminins, mauvaises pour les personnages masculins. Dans un deuxième temps, nous constatons que l'évolution psychologique des personnages et leurs actions ou inactions passent par cette perception singulière qu'ils ont des espaces environnementaux et des personnages qu'ils côtoient. C'est ainsi que nous suivons la lutte de Catherine dans Les Chambres de bois contre les odeurs malfaisantes qui épouvantent. C'est ainsi que les odeurs émanant des femmes provoquent le désir chez les hommes dans Les Fous de Bassan, désir morbide spécialement de la part de Stevens.

Dans la conclusion, en plus de résumer le rôle fondamental joué par les odeurs, nous inscrivons les sensations auditives, tactiles et gustatives, car elles occupent, elles aussi, une place importante dans les textes et sont des déclencheurs d'actions diégétiques.

Afin d'alléger le contenu des deux chapitres, nous reléguons dans l'annexe une accumulation de données vérifiant le nombre et le pourcentage de notations sonores, tactiles et gustatives dans les deux romans. Ces données permettent de comparer heureusement ces différentes sensations et fournissent ainsi une vision globale pour l'ensemble des deux textes.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1993
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études littéraires
Nombre de pages:164
ISBN:1412305195
Identifiant unique:10.1522/1483361
Sujets:Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Études littéraires
Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Sémiologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en lettres
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bouchard, Jacques-B
Mots-clés:Roman québécois--20e siècle--Histoire et critique, Roman québécois--20e siècle--Thèmes, motifs, Odeurs dans la littérature, BASSAN, BOIS, CHAMBRES, CRITIQUE, FOUS, ODEUR, OLFACTION, SEMIOLOGIE, SIGNE, THESE
Déposé le:01 janv. 1993 12:34
Dernière modification:21 mai 2013 22:00
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630