LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Mise en évidence d'un mécanisme de tolérance chez scenedesmus quadricauda suite à une intoxication à long terme au cuivre

Saint-Pierre Édith. (1992). Mise en évidence d'un mécanisme de tolérance chez scenedesmus quadricauda suite à une intoxication à long terme au cuivre. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

Lors d'une expérience à long terme, nous avons utilisé une technique de culture continue, pour mettre en évidence la présence de protéines complexantes chez l'algue unicellulaire Scenedesmus quadricauda, suite à une intoxication continuelle avec 250 (ig de cuivre L-1.

Six (6) échantillonnages ont été réalisés. L'ouverture des cellules a été faite en utilisant un traitement aux ultrasons. Par la suite, les homogénats obtenus ont été ultracentrifugés, puis les surnageants, contenant les protéines solubles, ont été récoltés et lyophilisés.

Après la remise en solution des protéines lyophilisées, celles-ci ont été appliquées sur une colonne chromatographique de perméation sur gel. La séparation des composantes peptidiques s'est effectuée selon la masse moléculaire. Le contenu en cuivre des différentes fractions chromatographiques a été mesuré par absorption atomique. Les résultats obtenus démontrent que les cellules du ballon expérimental possèdent un peptide de faible masse moléculaire, comprise entre 2 100 et 800 daltons, à laquelle la majorité du cuivre retrouvée est associé, ce qui n'est pas le cas des cellules du ballon témoin. Les valeurs de masses moléculaires inférieures à 1,5 kDa ont été extrapolées à partir des courbes d'étalonnage, la valeur de 1,5 kDa étant la limite inférieure du domaine d'exclusion du gel utilisé.

Ce phénomène de complexation est observé après seulement 12 heures d'intoxication chez les cellules du ballon expérimental.

La complexation semble diminuer en fonction du temps suite à la contamination des cellules du ballon expérimental. Les quantités de cuivre associées à des peptides de faible masse moléculaire diminuent, ce qui laisse supposer que la présence de protéines complexantes diminue elle aussi.

La morphologie des cellules de Scenedesmus quadricauda est affectée par la présence de cuivre en concentration supraoptimale. Après une quinzaine de jours de culture, les cellules du ballon expérimental présentaient des dimensions réduites, un aspect recroquevillé et un nombre plus élevé de c?nobiums contenant deux (2) ou une seule cellule comparativement à ce qui a été observé dans le ballon témoin.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1992
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:73
ISBN:1412304253
Identifiant unique:10.1522/1475546
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées > Eau et environnement
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Côté, Raynald
Mots-clés:Scenedesmus, Cuivre--Toxicologie, Tolérance immunitaire--Aspect moléculaire, Scenedesmus, Copper--Toxicology, Immunological tolerance--Molecular aspects, ALGUE, COMPLEXE, CUIVRE, INTOXICATION, PHYTOPLANCTON, PROTEINE, QUADRICAUDA, SCENEDESMUS, THESE, TOLERANCE
Déposé le:01 janv. 1992 12:34
Dernière modification:21 mai 2013 23:27
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630