LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L'influence du degré d'ouverture pédagogique et du degré d'humanisme de l'enseignant sur le degré de prise en charge de l'étudiant

Lavoie Chantale. (1988). L'influence du degré d'ouverture pédagogique et du degré d'humanisme de l'enseignant sur le degré de prise en charge de l'étudiant. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Le but de cette recherche est de démontrer l'influence du degré d'ouverture pédagogique et de l'humanisme de l'enseignant sur l'habileté de prise en charge des étudiants.

Le modèle théorique développé à l'intérieur du premier chapitre est principalement inspiré des écrits sur la pédagogie ouverte et sur l'importance de l'humanisme dans l'enseignement. Selon Paquette, Angers, Stephens et Walberg and Thomas, la pédagogie ouverte devrait favoriser le développement de la prise en charge chez l'étudiant puisque l'organisation de la classe s'articule surtout autour du fait que l'enfant doit apprendre à fonctionner par lui-même, à être responsable, à prendre de l'initiative et à ressentir une satisfaction personnelle à apprendre. Aussi, l'enseignant qui pratique ce type de pédagogie devrait démontrer naturellement des attitudes humanistes envers le jeune. D'autres auteurs comme Rogers, Paré et St-Amand pensent que l'enseignant qui fait preuve de beaucoup d'humanisme va amener l'enfant à se prendre davantage en charge en l'aidant à avoir confiance en lui et à mieux se connaître. Sur le plan théorique, la prise en charge est comprise comme étant la motivation à accomplir un but. Pour les fins de mesures opératoires, la terminologie des trois variables a été précisée en ajoutant une notion de degré pour chacune d'elles, traitant ainsi de degré d'ouverture pédagogique, de degré d'humanisme et de degré de prise en charge. Le besoin de l'étude est senti du fait qu'aucune recherche n'a traité spécifiquement de l'effet d'une approche pédagogique sur la prise en charge des étudiants.

L'effet du degré d'ouverture pédagogique et du degré d'humanisme de l'enseignant sur le degré de prise en charge de l'étudiant est mesuré en deux étapes. La première consiste à former deux groupes d'enseignants qui démontrent une différence significative quant à leur degré d'ouverture pédagogique d'une part et deux autres groupes avec une différence significative de degré d'humanisme d'autre part. La formation des groupes s'est effectuée à l'aide d'un questionnaire servant à mesurer le degré d'ouverture pédagogique de l'enseignant et son degré d'humanisme. La deuxième étape consiste à vérifier s'il existe une différence significative entre les moyennes de prise en charge des étudiants qui sont rattachés aux deux groupes enseignants pour leur degré d'ouverture pédagogique. Cette dernière procédure est répétée pour ce qui est des étudiants qui sont reliés aux deux groupes d'enseignants pour leur degré d'humanisme. Enfin, l'adéquation entre le degré d'ouverture pédagogique et le degré d'humanisme de l'enseignant est mesurée à l'aide d'un coefficient de corrélation. Les hypothèses visant à prouver l'influence positive du degré d'ouverture pédagogique et du degré d'humanisme de l'enseignant sur la prise en charge de l'étudiant n'ont pas été confirmées. Il est donc possible de croire que l'ouverture pédagogique et l'humanisme de l'enseignant ne sont pas des variables qui influencent l'habileté de prise en charge chez l'enfant. Par ailleurs, une analyse complémentaire montre que la prise en charge des étudiants augmenterait en fonction de l'âge de ces derniers. Cette constatation nous amène à considérer l'habileté de prise en charge selon une perspective développementale.

Le dernier chapitre porte sur la discussion des résultats eus égard aux forces et aux faiblesses de la recherche. D'abord, les résultats obtenus doivent être interprétés en fonction de limites méthodologiques importantes. Ces limites sont liées à un manque de précision en ce qui concerne le questionnaire de l'enseignant et à un échantillonnage trop restreint. Ensuite, il faut comprendre que la non confirmation des hypothèses ne nie pas nécessairement l'influence positive d'une approche ouverte sur la prise en charge des étudiants du premier cycle. Mais il importe de savoir que la mesure de cette influence doit s'effectuer sur une étude longitudinale afin de respecter l'aspect développemental de l'habileté de prise en charge.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1988
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en éducation
Nombre de pages:168
ISBN:1412301904
Identifiant unique:10.1522/1445651
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Dubuc, Benoît
Amegan, Samuel
Mots-clés:Enseignants--Attitudes, Enseignants--Orientation pédagogique, Gestion de soi chez l'adolescent, Humanisme, ATTITUDE, CHARGE, EDUCATION, ENSEIGNEMENT, ENSEIGNEMENT, ETUDIANT, HUMANISME, HUMANISTE, INFLUENCE, MAITRE, OUVERT, PEDAGOGIE, PRISE, THESE
Déposé le:01 janv. 1988 12:34
Dernière modification:01 mai 2013 21:15
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630