LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L'action revendicatrice des syndicats du Saguenay-Lac-St-Jean comme facteur de localisation industrielle

Laberge Pierre. (1982). L'action revendicatrice des syndicats du Saguenay-Lac-St-Jean comme facteur de localisation industrielle. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

Nous avons cherché à démontrer scientifiquement l'influence que peut avoir l'action syndicale au Saguenay-Lac-St-Jean comme facteur de localisation industrielle.

Nous avons premièrement défini/ à l'aide de théories déjà vérifiées sur le sujet, de quelles façons l'action syndicale pouvait influencer une décision de localiser un établissement industriel à un endroit plutôt qu'à un autre.

Dans un deuxième temps, nous avons vérifié si l'action syndicale régionale était plus ou moins ferme qu'ailleurs dans ses revendications auprès du patronat.

A cette fin, nous avons élaboré une analyse comparative des résultats de l'action syndicale oeuvrant au sein des principales entreprises de notre région (aluminium et pâtes et papier) par rapport à celles opérant dans des établissements industriels de même type, mais situés dans les régions ontariennes de Sudbury et Ste-Catharines, dont la structure industrielle s'apparente à celle du Saguenay-Lac-St-Jean.

Cette analyse au niveau des entreprises couvrait les dispositions de convention collective à caractère normatif, monétaire et para-monétaire, les taux de salaire effectifs et les arrêts collectifs de travail (grève ou lock-out).

La période évaluée fut de dix (10) années, soit de 1970 à 1979.

Finalement, nous avons comparé pour la même période, certains indicateurs au niveau des régions elles-mêmes, tels que le salaire hebdomadaire moyen, l'indice de croissance de l'emploi et le taux de syndicalisation.

En ce gui a trait à l'analyse des principales théories de localisation industrielle, nous avons expliqué qu'une entreprise cherchant à localiser une usine choisira l'endroit situé entre les sources de matières premières et le marché potentiel de l'usine où elle pourra produire son unité aux coûts les plus bas.

Ainsi, elle considère le coût local de chacun des éléments du coût de production qui varient spatialement comme, par exemple, les coûts de transport, de l'énergie, ainsi que ceux de la main-d'oeuvre et ce, pour chacun des emplacements envisagés.

De cette façon, une région périphérique comme le Saguenay-Lac-St-Jean ne pourra attirer que les entreprises pour lesquelles il est plus rentable de se localiser près des sources de matières premières que des marchés. Elle exercera, par sa source de matières premières, une force d'attraction déterminante si l'avantage représenté par cette force est plus important économiquement que tous les avantages que peuvent offrir chacun des autres sites considérés par l'étude de localisation.

Par ailleurs, si l'analyse des avantages relatifs aux principaux facteurs de localisation n'a pas permis de déterminer indiscutablement l'emplacement jugé le plus avantageux économiquement, le facteur main-d'?uvre (incluant l'action syndicale) pourrait alors être considéré comme facteur secondaire et influencer éventuellement la décision d'implanter ou non une usine dans une région périphérique.

Donc, si l'action syndicale d'une région était jugée plus ferme que celle des autres emplacements considérés lors d'une étude de localisation, celle-ci pourrait influencer négativement une décision finale.

Nous avons toutefois déterminé, lors de l'analyse comparative au niveau des entreprises, que l'action syndicale des plus importantes organisations de travailleurs du Saguenay-Lac-St-Jean oeuvrant dans les deux principaux secteurs de sa structure industrielle n'est finalement pas plus ferme que celle d'autres syndicats opérant dans des usines ontariennes de même type.

En ce qui a trait au Syndicat des employés d'Alcan, celui-ci a obtenu des résultats en partie équivalents au niveau du contenu des clauses normatives et inférieurs sur le plan salarial à ceux obtenus par les Syndicats Ontariens. De plus, l'organisation des travailleurs s'est prévalue de son droit de grève à deux (2) occasions pendant la période évaluée, conte la plupart des entreprises de ce secteur ayant fait l'objet de notre analyse. Toutefois elle se classe, à ce chapitre, au deuxième (2e) rang des quatre (4) entreprises de ce secteur.

Pour le secteur des pâtes et papier, l'analyse des indicateurs, considérés dans le but de pondérer l'action syndicale oeuvrant dans la majeure partie des usines du Saguenay-Lac-St-Jean, a révélé une étonnante similitude entre les conditions de travail des salariés de la région et ceux provenant des régions ontariennes, particulièrement au niveau des dispositions de conventions collectives et sur le plan salarial.

D'autre part, cette action fut dans l'ensemble plus conciliante que celle des syndicats ontariens en ce qui a trait à l'utilisation de la grève comme moyen de pression économique auprès de l'employeur.

Nous avons identifié l'influence que pourrait avoir une action syndicale régionale jugée plus ferme qu'ailleurs, sur les décisions de localisation industrielle. Cependant, nous avons établi que l'action syndicale du Saguenay-Lac-St-Jean n'est pas plus ferme que celle oeuvrant dans d'autres régions.

Donc, il devenait important, en dernière analyse, de nuancer l'influence réelle que peut avoir l'action syndicale de cette région au niveau des possibilités de localisation de différents types d'entreprises.

Pour la grande entreprise, l'action syndicale du Saguenay-Lac-St-Jean n'est en aucune façon un facteur de localisation négatif. L'utilisation de la main-d'?uvre de cette région n'occasionne pas à l'entreprise des coûts plus élevés qu'elle ou ses concurrents auraient à payer dans des usines du même secteur situées hors de la région.

Cette situation s'explique du fait que les syndicats représentant les travailleurs oeuvrant dans des secteurs fortement constitués tendent généralement à négocier une convention collective à l'image de ce qui se négocie au niveau du secteur.

Toutefois, l'action exercée par les principaux syndicats de la région pourra jouer un rôle négatif face aux possibilités de localisation et de rentabilité des petites et moyennes entreprises dans la mesure où les organisations syndicales représentant les travailleurs de ces P.M.E. seront influencées, dans leur action, par les résultats obtenus par les grands syndicats régionaux.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1982
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en éthique des sociétés régionales
Nombre de pages:191
ISBN:1412301629
Identifiant unique:10.1522/1438802
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en études religieuses, en éthique et en philosophie
Mots-clés:Syndicalisme--Influence, Industrie--Localisation, Syndicalism--Influence, Industrial location, ACTION, EFFET, FACTEUR, IMPACT, INDUSTRIE, INDUSTRIEL, LOCALISATION, SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN, SYNDICALE, SYNDICALISME, SYNDICAT, THESE
Déposé le:01 janv. 1982 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 14:58
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630