LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Croissance et reproduction d'une population d'osmerus mordax au Lac Vert, et développement embryonnaire et larvaire dans deux milieux de matière organique, le glucose et l'acétate

Bédard Dany. (1988). Croissance et reproduction d'une population d'osmerus mordax au Lac Vert, et développement embryonnaire et larvaire dans deux milieux de matière organique, le glucose et l'acétate. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

La population d'éperlans, Osmerus mordax, du lac Vert, étudiée durant leur migration reproductrice, se caractérise pour chaque groupe d'âge par des mâles plus longs et plus gros. Elle présente un fort taux de croissance allométrique de la relation longueur-poids, soit 3,23 chez les mâles et de 3,29 chez les femelles. Ainsi le facteur de condition moyen chez les mâles (0,617) est supérieur à celui des femelles (0,577). Cette population se distingue par un taux de croissance instantané en longueur et en poids maximal au cours de la 4e année. La migration des éperlans se produit de préférence à une température de 4-9°C avec un optimum à 6°C. On note une nette dominance des mâles due en partie à leur retour sur les sites de fraie. L'âge des individus se reproduisant est de 2 à 6 ans pour les femelles et de 2 à 7 ans pour les mâles; le groupe d'âge III est nettement dominant chez les deux sexes.

L'incubation d'oeufs d'Osmerus mordax, en milieux de matière organique dissoute de glucose et d'acétate à 0,8 mmol.l-i entraîne une diminution des volumes des réserves énergétiques chez les larves nouvellement écloses. Dans un milieu d'acétate, le volume du vitellus protéique est de 0,0353 et celui de la gouttelette d'huile de 0,0059 comparativement à 0,0757 et de 0,0128 en eau pure. La longueur des larves ne présente aucune différence significative (P > 0,05) entre les milieux. De même, ces deux milieux de matière organique augmentent le taux de mortalité des oeufs au début de leur développement et avant l'éclosion: 90,69% en milieu de glucose, 88,85% en milieu d'acétate et 82,85% en eau pure. Les taux à l'éclosion sont respectivement de 100%, 93,56% et de 86,96%.

La présence de nourriture n'est pas un facteur suffisant (P < 0,05) pour déclencher le comportement de nutrition des larves. Le courant d'eau et principalement l'intensité lumineuse ont une importance significative sur l'activité et le comportement alimentaire des larves. Elles présentent un fort comportement de phototaxie positive. D'ailleurs, à forte intensité lumineuse, les larves se concentrent essentiellement près de la surface de l'eau et l'effet du courant sur le pourcentage de larves en mouvement n'est pas significatif. Leurs comportements d'orientation et d'alimentation sont plus intenses en présence d'un courant d'eau, d'une intensité lumineuse de 17 000 lx et d'une nourriture additionnée de bétaine, L-alanine et L-arginine à 10 mmol.l-1.

Les facteurs abiotiques de nutrition, comme un courant d'eau de 30 à 70 mm.s-1 et une intensité lumineuse de 17 000 lx, provoquent une diminution plus rapide du volume des réserves énergétiques, un taux de croissance et une longueur moindre au cours de l'absorption des réserves énergétiques endogènes. De même, le glucose et l'acétate causent une diminution plus rapide du volume des réserves énergétiques et amènent ainsi une diminution d'énergie disponible pour la croissance (L = 8,035 en glucose, L = 8,365 en acétate et L = 3,450 en eau pure). L'effet des matières organiques sur les larves en conditions abiotiques de nutrition n'accroît pas la diminution du volume du vitellus protéique et provoque une diminution accrue du volume de la gouttelette d'huile en acétate et une augmentation en glucose par rapport à l'eau pure. Les efficacités d'utilisation des réserves énergétiques sont supérieures en milieux de matière organique. Ceci suggère un apport énergétique exogène pour les larves; le milieu d'acétate semble plus adéquat.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1988
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en productivité aquatique
Nombre de pages:90
ISBN:1412300819
Identifiant unique:10.1522/1438179
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lalancette, Louis-Marie
Mots-clés:Éperlans--Croissance, Glucose, Acétates, ACETATE, CROISSANCE, DEVELOPPEMENT, EMBRYON, EPERLAN, GLUCOSE, LAC, LAC-VERT, LARVE, MORDAX, OMERUS, REPRODUCTION, THESE, VERT
Déposé le:01 janv. 1988 12:34
Dernière modification:17 déc. 2012 21:01
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630