LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La congruité organisationnelle pour une gestion intégrée : diagnostic d'une entreprise : la Sucrerie Rwandaise de kabuye

Kagwa, André. (1984). La congruité organisationnelle pour une gestion intégrée : diagnostic d'une entreprise : la Sucrerie Rwandaise de kabuye. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
5Mb

Résumé

A la recherche de l'identité d'une science innommable, l'évolution a transformé l'administration en gestion, puis en management pour certains (avec une nuance d'efficacité supérieure), mais on pense déjà au macro?management et au meta?management.

La réalité est que ce management dont on cherche une dénomination transcende le cadre à l'intérieur duquel on veut souvent le confiner, car il devient, actuellement, trans, pluri ou multidisciplinaire.

Dans notre étude, nous avons adopté le "management systémique", un être hybride qui naît du croisement de la science du management et de l'approche par les systèmes. Le vocable reproduit le caractère de multi?représentativité qu'il faut reconnaître au management moderne. Notre premier choix s'est donc porté sur une approche multi-disciplinaire.

Cependant, au-delà de ce débat de rebaptisation, on constate que l'application pratique reste un important défi lancé contre ce corps enrichi de connaissances. C'est pourquoi, au lieu de continuer à évoluer au sein d'élucubrations théoriques stériles, nous nous sommes plutôt penché sur le choix d'une approche qui nous permettrait de rapprocher ces théories de la pratique. Et, notre second choix, subordonné au premier, fut: la méthodologie de Checkland ... développée pour aider à la résolution des problèmes pratiques complexes des organisations humaines.

Ainsi armé, nous avons étudié un cas d'une entreprise étatique, "La Sucrerie Rwandaise de Kabuye" située au Rwanda, en Afrique Centrale; pour laquelle nous avons effectué un diagnostic tous azimuts et omni-sectoriel.

Un séjour de six (6) mois dans cette entreprise nous a permis de constater qu'à la fin de sa I5e m e année de fonctionnement, elle voit s'accumuler toutes sortes de problèmes:

- de production: manque de matières premières et vieillesse d'équipements de production; - de ressources humaines: fraudes multiples, climat d'insécurité ...; - d'image publique; - etc.

Le regroupement de ces problèmes devait nous permettre, à partir de la grande richesse des interactions et interréactions, ainsi que de l'indispensable abstraction de la synergie, de dégager le péché de la non-coordination. L'entreprise souffrait en réalité d'un manque d'organisation.

Il fallait alors s'organiser ... pour planifier, pour produire, pour vendre, pour s'évaluer ... Bref, s'organiser pour se prendre en mains. Le dilemme de la solution était qu'il fallait faire tout (c'est-à-dire tout ce qui était possible) pour s'organiser, mais aussi s'organiser pour tout faire (puisque la gestion comme telle n'était qu'un embryon).

Un modèle de structuration dynamique fut proposé aux responsables de la gestion de la Sucrerie Rwandaise. Partiellement utilisé dans l'immédiat, le modèle leur fut en outre recommandé comme cadre pertinent de référence pour finaliser les activités d'organisation requises.

Toutes les étapes de diagnostic et de solution furent sanctionnées par un consensus obligatoire avec les acteurs (responsables de la gestion au moment de l'intervention) oeuvrant dans la situation étudiée. Aussi importante que le problème lui-même et sa solution, cette situation a préalablement requis une description exhaustive: l'entreprise dans son milieu. Il nous fut donné de constater l'existence de variables exogènes dont devait dépendre la bonne gestion de l'entreprise ... Particulièrement, la présence d'une superstructure administrative (le ministère de tutelle) dont la hiérarchie tutélaire amplifiait plus qu'elle ne simplifiait les problèmes de l'entreprise.

Enfin, nous avons fourni des critiques sur la méthodologie de Checkland et son utilisation dans le cas et dans le contexte étudiés, ainsi que ses chances de succès dans un avenir rapproché.

L'examen des difficultés de la Sucrerie Rwandaise de Kabuye nous a convié à poser certaines questions sur la gestion des services publics en général. Il fut alors intéressant de conclure par une introduction sur le management public et le management du développement.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:1984
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en gestion des petites et moyennes organisations
Nombre de pages:249
ISBN:1412300509
Identifiant unique:10.1522/1381357
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Administration des affaires
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en gestion des organisations
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lefrançois, Pierre
Comtois, Gilles
Mots-clés:Petites et moyennes entreprises--Gestion--Rwanda, Sucre--Raffineries, Small business--Management--Rwanda, Sugar factories, DIAGNOSTIC, ENTREPRISE, GESTION, KABUYE, MANAGEMENT, ORGANISATION, ORGANISATIONNEL, PMOUQAC, PRODUCTION, RUANDA, RWANDA, RWANDAISE, STRUCTURE, SUCRE, SUCRERIE, SYSTEME, THESE
Déposé par:Bibliothèque Paul-Émile-Boulet
URL:http://bibliotheque.uqac.ca
Déposé le:01 janv. 1984 07:34
Dernière modification:07 mai 2013 16:22
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630