LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le local en mouvements

Andrew Caroline. (1989). Le local en mouvements. Chicoutimi : Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
22MB

Résumé

Signe des temps? Le local en mouvements soutient une réflexion universitaire collective alliant les mouvements sociaux au développement local. Certes, il y a une littérature abondante sur l'un ou l'autre de ces sujets de recherche, mais peu d'auteurs-es, jusqu'à maintenant, ont risqué de les confronter théoriquement ou empiriquement. C'est le «beau risque» que vingt-sept auteurs-es ont tenté dans cet ouvrage. Chacun-e y est allé-e de ses recherches et/ou réflexions, de son approche méthodologique ainsi que de son ancrage disciplinaire, dans le cadre d'un questionnement balisé préalablement par quatre grands thèmes. En fait, le local en mouvements fait suite à deux journées d'échanges interdisciplinaires et multi-universitaires, organisées par le Groupe de recherche et d'intervention régionales (GRIR) de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). IÍ ne s'agit pas d'actes à proprement parler, puisque certains textes ont été modifiés et que d'autres n'ont pas été présentés oralement lors du colloque. De plus, l'ordre des communications a été changé pour assurer une meilleure cohérence dans la lecture. Pour le GRIR, le colloque du 22 et 23 septembre 1988 sur «Les mouvements sociaux dans le développement local» a été l'occasion de partager avec d'autres chercheurs-es, mais aussi des intervenants régionaux, le fruit de recherches amorcées il y a quelques années sur la contribution des groupes sociaux au développement focal voire régional. D'ailleurs, ces préoccupations de recherche ne sont pas uniques, comme en font foi les deux colloques portant sur le développement local, qui se sont tenus au Québec, au cours du quatrième trimestre de 1988. Signe des temps? La pertinence sociale du questionnement sur le rôle des mouvements et regroupements sociaux dans l'avènement d'un nouveau modèle de développement articulé à un mode de vie plus écologique n'est plus à démontrer. Le désemploi, la désinstitutionnalisation, le retrait de l'État-providence, la marginalisation de populations entières: autant de symptômes constatés qui demandent une connaissance et une pratique renouvelées. C'est ce que tentent de reconnaître les auteurs-es du présent ouvrage.

Type de document:Livre
Date:1989
Lieu de publication:Chicoutimi
Nombre de pages:401
Organisation:Université du Québec à Chicoutimi, Groupe de recherche et d'intervention régionales
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Démographie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Économie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Études féministes
Département, module, service et unité de recherche:Unités de recherche > Groupe de recherche et d'intervention régionales
Mots-clés:GRIR, AGRICULTURE, ALCAN, CANADA, COLLECTIF, COMMUNAUTAIRE, COMMUNAUTE, DEMOCRATIE, DEVELOPPEMENT, ENERGIE, ENJEU, ESPACE, FEMME, FORESPOIR, FORESTIER, JEUNESSE, LOCAL, MOUVEMENT, NICARAGUA, PROVINCE, QUALITE, QUEBEC, REFLEXION, REGIONAL, SOCIAL, TERRITOIRE, URBAIN, VIE, GROUPEMENT, AUTONOMIE, VILLE
Informations complémentaires:Titulaire du droit d'auteur : © Christiane Gagnon; Groupe de recherche et d'intervention régionales, Groupe de recherche et d'intervention régionales
Déposé le:01 janv. 1989 12:34
Dernière modification:01 mai 2013 21:38
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630