LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Le virage générique de l'oeuvre romanesque de Jacques Spitz, suivi de l'édition annotée de son journal (1928-1938)

Guay, Patrick. (2011). Le virage générique de l'oeuvre romanesque de Jacques Spitz, suivi de l'édition annotée de son journal (1928-1938). Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
18Mb

Résumé

L'objectif de la présente thèse est d'éclairer l'oeuvre romanesque de Jacques Spitz (1896-1963), écrivain méconnu de l'entre-deux-guerres, en la soumettant à l'hypothèse de ce que j'appelle un virage générique. Je compte également rendre accessible une partie de son journal inédit. Ce travail couvre la période comprise entre 1928 et 1938. Rendre accessible le journal, cela signifie en permettre une lecture qui soit la mieux éclairée possible.

Cet objectif suppose la présentation de l'auteur et de son oeuvre, de même que leur mise en situation historique. Le journal représente, pour ce faire, un document de première importance sur une période significative de l'histoire de la littérature française et sur un auteur dont le parcours relativement atypique soulève une série de questions interreliées, auxquelles notre introduction répond ou apporte des éléments de réponse. La question générique est au coeur de l'oeuvre de Jacques Spitz, elle colore ses récits comme son journal. En effet, Spitz est passé de récits littéraires et nettement influencés par le surréalisme à des romans qu'il qualifiait lui-même de fantastiques et que l'institution considère aujourd'hui comme précurseurs de la science-fiction française. C'est d'ailleurs à ce seul titre que l'homme et son oeuvre échappent encore à l'oubli dans lequel ils ont sombré : Spitz n'existe que comme ancêtre marquant d'un genre qui a progressivement émergé à partir des années 1950. Mon étude ainsi que le journal qui l'accompagne sont une occasion privilégiée d'assister à une série de phénomènes institutionnels interdépendants : l'émergence d'un genre, le roman de science-fiction française, sa séparation d'avec certains genres sources, dont le roman fantastique, le récit surréaliste et le roman scientifique, ce que j'ai appelé le virage générique de l'oeuvre romanesque, observable à la fois dans la pratique de l'auteur et dans sa propre perception des enjeux liés aux genres en question.

Cette étude entend montrer que le clivage qui, aux yeux des commentateurs, caractérise l'oeuvre de Spitz, est en grande partie institutionnel et circonstanciel ; Spitz luimême ne l'a ni souhaité ni cautionné. L'ensemble de l'oeuvre est ainsi parfaitement justiciable d'une lecture qui fait valoir que les romans fantastiques sont tout aussi littéraires que les premiers romans, quoique autrement, et ce, en dépit de la position de Spitz sur la question, position qui s'explique par la compréhension qu'il avait de sa place dans le champ littéraire de son époque, comme en témoigne son journal.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2011
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en lettres
Nombre de pages:924
ISBN:9781412317511
Identifiant unique:10.1522/030259097
Sujets:Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Études littéraires
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en lettres
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Ouellet, François
Déposé par:Bibliothèque Paul-Émile-Boulet
URL:http://bibliotheque.uqac.ca
Déposé le:30 janv. 2012 06:52
Dernière modification:30 janv. 2012 11:52
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630