LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La validation d'une typologie des conceptions des universités en vue d'évaluer leur performance

Larouche Catherine. (2011). La validation d'une typologie des conceptions des universités en vue d'évaluer leur performance. Thèse de doctorat, Université Laval.

[img] PDF
3MB

Résumé

La présente recherche de type méthodologique vise à établir un cadre de référence dans l'évaluation de la performance des universités. Les principales difficultés de l'évaluation de la performance des universités résident, d'une part, dans la complexité de l'institution universitaire et, d'autre part, dans l'adoption d'une définition de la performance qui soit adaptée à cette institution, c'est-à-dire dans le choix des dimensions à considérer, des critères et des indicateurs à retenir. Une des solutions proposées par la littérature organisationnelle pour répondre au défi de la complexité consiste à bâtir des modèles typologiques. Après avoir analysé et critiqué quelques modèles typologiques de mesure de la performance organisationnelle, principalement en provenance de l'entreprise, il est apparu que ces modèles ne pouvaient pas s'appliquer tels quels au contexte universitaire, puisque l‘université ne peut être entièrement associée à une entreprise dans le sens où on l'entend dans le domaine privé. Pour bien définir la performance universitaire, il fallait d'abord plonger au coeur des conceptions qui décrivent cette institution. C'est dans ce sens que furent établis les objectifs de cette recherche, soit :

- Conceptualiser une typologie des conceptions des universités en vue d'en évaluer leur performance selon une approche différenciée. - Valider la typologie élaborée auprès d'experts de la gouvernance des universités et des administrations publiques. À partir d‘une revue de littérature sur les conceptions des universités et les conceptions organisationnelles, une typologie a été élaborée qui comporte sept conceptions des universités en vue d'en mesurer la performance (service public, marché, académique, apprenante, politique, entrepreneuriale et milieu de vie). Notre réflexion sur la problématique reliée à l'utilisation des indicateurs de performance a permis de constater que les indicateurs étaient souvent reliés à des conceptions lointaines de la mission universitaire. On évalue, mais pourquoi? C'est en se posant cette question qu'est venue l'idée de relier conception des universités, conception de la gouvernance et critère de mesure de la performance. Cette idée permet de donner un sens aux indicateurs et de les relier à des finalités. À chaque conception des universités correspond une conception de la gouvernance qui repose sur un certain nombre de valeurs et principes et qui se concrétisent par des stratégies organisationnelles, des moyens d'enseignement, des moyens de recherche, des façons d'évaluer et des critères de performance qui sont privilégiés par la conception. Notre typologie de départ comporte donc sept conceptions (service public, marché, académique, apprenante, politique, entrepreneuriale et milieu de vie) définies en fonction de sept dimensions (valeurs et principes, système de gouvernance, stratégies, recherche, enseignement, évaluation et critères de performance). Nous avons choisi de valider la typologie en adaptant la démarche utilisée par Morin (1989). Onze experts ayant déjà publié dans le domaine de la performance, de la gouvernance des universités ou des administrations publiques ont été rencontrés dans le cadre d'entretiens semi-structurés. Les experts devaient porter un jugement sur la typologie proposée en fonction de six critères de validation (clarté, consistance logique, exhaustivité, économie, utilité et acceptabilité par les usagers). Les résultats ont été analysés et discutés par un comité de validation qui avait la responsabilité de juger les modifications proposées par les experts et de les intégrer, le cas échéant, à la typologie. Les sept conceptions proposées ont été jugées assez claires par les experts (moyenne 2,90/4,00) et claires par le comité de validation suite aux modifications apportées (moyenne 3,53/4,00). La typologie a été jugée exhaustive par une majorité d'experts. Deux experts ont proposé l'ajout d'une huitième conception : une conception industrielle qui ne fut pas maintenue par le comité de validation, mais qui a tout de même été jugée assez pertinente pour faire l'objet d‘une validation subséquente. Bien que certains experts aient proposé des fusions ou le retrait de certaines conceptions, le comité de validation a maintenu la typologie préliminaire en y apportant plusieurs modifications suggérées par l'enquête. Les experts ont proposé plusieurs réalités signifiantes pour illustrer chacune des conceptions. Tous les experts ont jugé la typologie utile dans plusieurs contextes et susceptible d'être acceptée par les usagers. La typologie vient aussi bonifier le triangle des tensions de Burton Clark et confirmer d'autres modèles comme la typologie de Boltanski et Thévenot.

Type de document:Thèse ou mémoire d'autres institutions (Thèse de doctorat)
Date:2011
Lieu de publication:Québec
Programme d'étude:Doctorat en administration et évaluation en éducation
Nombre de pages:448
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Administration scolaire
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Savard, Denis
Héon, Lucie
Moisset, Jean-Joseph
Mots-clés:gouvernance, universités, typologie, anasynthèse, évaluation de la performance.
Déposé le:20 nov. 2012 21:04
Dernière modification:20 nov. 2012 21:04
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630