LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Effet de la détresse psychologique du proche aidant sur le fonctionnement exécutif de la personne ayant subi un traumatisme crânio-cérébral

Larouche Stéphanie. (2012). Effet de la détresse psychologique du proche aidant sur le fonctionnement exécutif de la personne ayant subi un traumatisme crânio-cérébral. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
6MB

Résumé

Les séquelles d'un traumatisme crânio-cérébral (TCC) sont susceptibles d'engendrer des difficultés affectives, cognitives et comportementales chez la victime et laisser cette dernière dans un état de dépendance. Une personne proche est souvent appelée à prendre en charge la victime et à assumer un rôle d'aidant pour lequel elle n'est pas suffisamment préparée, ce qui peut conduire au développement d'une détresse psychologique chez l'aidant. Les recherches tendent à démontrer que la santé psychologique du proche aidant constitue un facteur essentiel dans l'adaptation de la victime de TCC. Dans cette perspective, la présente étude s'intéresse à la relation pouvant exister entre la détresse psychologique de l'aidant et le fonctionnement cognitif exécutif de la victime de TCC. À cet égard, deux questions de recherche ont été posées : 1) Existe-t-il un effet corrélationnel positif entre la détresse psychologique chez l'aidant et la détresse psychologique chez la victime de TCC? 2) Est-il possible d'observer un effet corrélationnel négatif entre la détresse psychologique observable chez l'aidant et le fonctionnement exécutif de la personne cérébrolésée? Cette étude à trois temps de mesure est exploratoire. Elle a été réalisée auprès d'un échantillon de 13 dyades d'aidants et de victimes d'un TCC. Les participants ont été recrutés par l'entremise de l'Association Renaissance pour les personnes traumatisées crâniennes (ARPTC) au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Chaque dyade de participants a été évaluée à 3 reprises, à environ 6 semaines d'intervalle. Le profil descriptif sociodémographique de la situation générale des participants ayant subi un TCC et des aidants a été obtenu. Les variables du fonctionnement cognitif exécutif du participant ayant subi un TCC ont été mesurées à l'aide de quatre instruments reconnus, soit le Controlled Oral Word Association Test (COWA), l'effet Stroop, le Trail Making Test (TMT) et la Tour de Londres (TOL). L'évaluation de la détresse psychologique du participant ayant subi un TCC et de l'aidant a été déterminée à l'aide du Symptom Checklist-90-Revised (SCL-90-R). L'évaluation des facteurs pouvant influencer la manifestation de la détresse psychologique de l'aidant tel que le soutien social et la satisfaction de l'aidant envers certains aspects de son rôle ont été pris en compte à l'aide de cinq questionnaires. L'échantillon a été divisé en deux groupes, selon la présence ou l'absence de détresse psychologique observable chez l'aidant au premier temps de mesure, d'après l'index global de sévérité (GSI) du SCL-90-R. Suite aux différentes analyses statistiques, il a d'abord été observé un effet corrélationnel positif) entre la détresse psychologique de l'aidant et la détresse psychologique de l'individu ayant subi un TCC et dans un second temps, un effet corrélationnel négatif entre la détresse psychologique de l'aidant et certains aspects spécifiques du fonctionnement exécutif du participant cérébrolésé. L'influence positive d'autres variables a également été observée sur la détresse psychologique de l'aidant. Ces variables sont : la satisfaction de l'aidant à l'égard de son support social obtenu, le type de dyades, plus spécifiquement les dyades de type homme (aidant) ? femme (aidé) et le fait que la dyade demeure sous le même toit. En effet, ces conditions sont présentes lors de l'absence de détresse psychologique chez l'aidant. Enfin, l'analyse des résultats suggère que la détresse psychologique de l'aidant et de la victime de TCC pourrait agir tel un double effet sur le fonctionnement cognitif exécutif de la victime de TCC : la détresse psychologique de l'aidant, aurait un effet sur la détresse psychologique de l'individu cérébrolésé et vice-versa. Ensemble, la détresse psychologique de l'aidant et de la victime de TCC aurait un effet potentiel sur certains aspects du fonctionnement exécutif de la victime de traumatisme crânien.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2012
Lieu de publication:Chicoutimi
Nombre de pages:264
ISBN:9781412317818
Identifiant unique:10.1522/030288540
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Neurosciences
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Dubé, Claude
Mots-clés:Personnes atteintes de lésions cérébrales--Réadaptation, Cerveau--Lésions et blessures--Aspect psychologique, Fonctions exécutives (Neuropsychologie), Aidants naturels--Attitudes, Détresse, Brain damage--Patients--Rehabilitation, Brain damage--Psychological aspects, Caregivers--Attitudes, Distress (Psychology), FONCTIONNEMENT, EXECUTIF, TRAUMATISME, CRANIEN
Déposé le:14 déc. 2012 09:59
Dernière modification:14 déc. 2012 14:59
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630