LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L'utilisation de la zoothérapie en intervention sociale

Harvey Johanie. (2012). L'utilisation de la zoothérapie en intervention sociale. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

La présente étude vise à connaître le point de vue d'intervenants qui utilisent la zoothérapie dans leurs interventions auprès de leurs clients, sur les avantages et les limites de cette technique ainsi que sur les formations requises pour l'utiliser efficacement. Le devis de recherche utilisé est qualitatif de type exploratoire puisque l'on cherche à comprendre un phénomène encore peu documenté (Anger, 2000). Les intervenants ont été sollicités à participer à la présente étude sur une base volontaire. Un dépliant explicatif a été distribué dans les établissements connus qui pratiquent la zoothérapie. Pour obtenir le point de vue des participants, un guide d'entrevue semidirigée ne comprenant que des questions ouvertes a été utilisé. De plus, chaque participant avait à compléter une fiche signalétique. Les résultats démontrent que selon les répondants, la thérapie assistée par l'animal (TAA), l'activité assistée par l'animal (AAA) ou la zoothérapie en général, peuvent avoir des impacts positifs chez les personnes, soit physiquement, soit psychologiquement tel que déjà recensé dans les écrits antérieurs (Bouchard & Delbourg, 1995; Friedman, Katcher, Thomas, Lynch & Messent, 1983; Ruckert, 1994; Serpell, 1991; Tremblay, 2007; Wilson et Turner, 1998). Bien que les animaux soient reconnus pour apporter des bienfaits sur les différentes clientèles rencontrées par les répondants, il faut tenir compte des impacts négatifs ou des risques de dangerosité de l'animal envers les personnes. Les résultats de la présente étude permettent de constater que les répondants sont assez critiques sur leurs interventions et désirent offrir de bons services aux clients qu'ils rencontrent tout en assurant leur sécurité. De plus, la majorité des répondants considèrent qu'il est nécessaire pour les intervenants qui utilisent la zoothérapie d'avoir complété une formation adéquate avant de pouvoir intervenir auprès de personnes présentant des difficultés dans la poursuite de leurs rôles sociaux ou dans la poursuite de leurs activités de la vie quotidienne. À ce sujet, la Delta Society (2005) prône que les intervenants psychosociaux doivent avoir des qualifications spéciales pour utiliser la TAA. De plus, selon Pelletier (2006), les intervenants qui utilisent la zoothérapie comme technique d'intervention doivent avoir des compétences distinctives afin d'établir une relation thérapeutique entre l'humain et l'animal. C'est en parti ce que les répondants ont fait ressortir. Bien que les résultats ne puissent être généralisés à l'ensemble de la population en raison d'un échantillon restreint, cette étude appuie la démarche de Pelletier (2006) dans sa requête d'obtention de standards de qualité et de sécurité lorsque les intervenants utilisent la zoothérapie.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2012
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:160
ISBN:9781412317726
Identifiant unique:10.1522/030279168
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Maltais, Danielle
Mots-clés:Animaux familiers--Emploi en thérapeutique, Animals--Therapeutic use
Déposé le:17 janv. 2013 15:36
Dernière modification:17 janv. 2013 20:36
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630