LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Mystère biomorphique : une écologie de l'esprit et une expérience picturale

Martin Sylvie. (2011). Mystère biomorphique : une écologie de l'esprit et une expérience picturale. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
6MB

Résumé

Cet essai-récit stratifié, Mystère biomorphique<sup>1</sup>: une écologie de l'esprit et une expérience picturale, est un écrit, aux frontières du réel et de l'imaginaire, empruntant les sentiers de l'autobiographie, de la théorie et de la poésie. L'essai est accompagné d'extraits de mes (Journaux de vie , en tant que fragments de récit de pratique, qui établissent la nécessité de partager une vision du monde dans laquelle l'homme vit en harmonie avec la nature planétaire (unité de la vie) et aussi l'exigence de célébrer la préciosité de l'expérience du vivant. Cette approche biomorphique permet de travailler une convergence des pensées (art, philosophie, anthropologie, écologie et psychologie) et une fluidité reflexive entre diverses oppositions théoriques telles que : homme-nature, corps-esprit, en soi-hors soi, pensée sauvage ou mythique-pensée civilisée, visibilité-invisibilité, passé-futur, citoyenneté territorialisée-citoyenneté du monde, création-transmission.

Le mystère biomorphique me rattache à des théories récentes comme l'écophénoménologie d'ADAMS et à un néo-primitivisme. Ayant à sa base, un questionnement sur mon rapport au monde, ma méthodologie écophénoménologique suggère une réconciliation métaphysique entre moi et la nature par une restructuration perceptive visant le rappel de la réciprocité sensuelle et essentielle entre mon corps vivant et celui de la Terre. Le désir de structurer ma pensée et mon discours me permet de projeter une intimité cosmique dans mon quotidien ainsi que dans mon expérience picturale.

À travers les fondements du geste artistique, je propose une étude symbolique du biomorphisme en tant que miroir et fenêtre sur l'altérité vivante cohabitant la Terre. Le biomorphisme comme fascination consciente et inconsciente envers cette altérité planétaire. Le biomorphisme en tant que métaphore écophénoménologique est luimême un monde vivant en cosmogénèse éternelle.

Des affiliations artistiques entre l'art, la spiritualité et l'écologie sont enracinées dans une postmodernité ré-enchantée et dans un néo-primitivisme servant d'assise pour une réflexion éthique et esthétique du monde. Mon travail pictural et graphique a stimulé l'émergence d'un langage personnel, biomorphique, symbolique et expressionniste, ainsi que l'usage combiné d'outils et de gestes en quête de rendus imagés. La réflexion entreprise sur mes mécanismes de création à travers l'univers des formes du vivant me permet d'intensifier ma conscience planétaire, notamment par l'intérêt pour le symbole de l'hybride biomorphique et pour les mythes de la création du monde. Je crée d'ailleurs des symboles archétypaux du patrimoine vivant (mes échoglyphes).

L'exposition Mythologies de l'OEil planétaire et ce mémoire présentent les échos encore perceptibles de mon alliance vitale et spirituelle avec la terre-mère. Mon travail accompagne l'inconscient collectif tout en concédant une part de volonté à la conscience. C'est un travail métaphysique sur la vision. Une réforme du regard. Le mien. Le vôtre. Le nôtre.

<sup>1</sup> Le biomorphisme comme formes naturelles vivantes, formes organiques, formes végétales, animales, humaines, souples et fluides.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2011
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:96
ISBN:9781412317764
Identifiant unique:10.1522/030285762
Sujets:Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Arts visuels et médiatiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):La Chance, Michaël
Mots-clés:Biomorphisme (Art), Cosmogonie, Esthétisme (Art), Éthique
Déposé le:25 sept. 2013 09:23
Dernière modification:25 sept. 2013 13:23
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630