LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La transmission et la pratique de la médecine traditionnelle ilnue au sein du Parc Sacré Kanatukuliuetsh Uapikun de Mashteuiatsh : une recherche collaborative valorisant l'initiative culturelle communautaire

Bergeron-Martel Olivier. (2011). La transmission et la pratique de la médecine traditionnelle ilnue au sein du Parc Sacré Kanatukuliuetsh Uapikun de Mashteuiatsh : une recherche collaborative valorisant l'initiative culturelle communautaire. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
12MB

Résumé

La notion de développement a, de tout temps, caractérisé les sociétés humaines. Ce développement a pris diverses formes mais s'est surtout orienté vers la sphère industrielle (et par le fait même économique) au cours des dernières décennies; on parle alors de l'avènement d'un modèle de société dit «industriel». L'accroissement du rendement économique dans ces sociétés industrielles est alors devenu une priorité surpassant les préoccupations culturelles et sociales, secteurs qui se sont ainsi retrouvés assujettis à la sphère économique. Selon Hugues de Vanne et Ivan Illich1, la culture s'est donc vue subordonnée au mode de production industriel afin de le servir, modifiant de surcroît la relation entre l'homme et la culture. Ainsi, la place et le pouvoir de l'homme et des collectivités dans cette société industrielle grandissante et « standardisante » se sont vus modifiés; la liberté de choix se restreignant, la démocratie se réduisant presque à une simple illusion. (Illich I. 1973 et De Varine H. 1976)

Dans ce modèle social « industriel » d'aujourd'hui, on remarque à plusieurs endroits dans le monde une tendance vers une alter-démocratie. Des groupes humains, souvent des populations autochtones, s'organisent afin de créer l'alternative, par eux-mêmes et pour eux-mêmes. On assiste à des initiatives locales en vue d'une transformation sociale, d'une célébration culturelle, cette fois non subordonnées à l'économie industrielle. (Garibay F. et collab 2009)

Y a-t-il moyen de renverser la vapeur? Comment parvenir à ce que le citoyen retrouve son pouvoir de création sur sa propre vie? Comment faire en sorte que le secteur culturel puisse être le moteur d'un développement socio-économique pour une communauté plutôt que d'être un simple produit de consommation respectant des critères arbitraux dictés par un groupe social qui profite à lui seul de cette économie? Comment élaborer un projet de création au sein d'une population afin d'opérer un acte de définition et de transmission culturelle qui lui profite? Ces questionnements sont beaucoup trop larges et complexes pour être considérés dans ce mémoire, mais ils représentent, en quelque sorte, les grandes préoccupations motrices de l'élaboration de ce projet de recherche. Plus concrètement, les objectifs de la présente recherche seront exposés plus tard en introduction. Il est nécessaire, au préalable, d'exposer le contexte d'intervention de ce projet.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2011
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:147
ISBN:9781412317948
Identifiant unique:10.1522/030289216
Sujets:Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Sociologie de l'art
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Kaine, Elisabeth
Mots-clés:Indiens d'Amérique, Arts et société--Québec (Province), Organisation communautaire
Déposé le:25 sept. 2013 09:23
Dernière modification:25 sept. 2013 13:23
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630