LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Rôle de la résolution de problèmes dans la relation entre le stress et la santé mentale des parents d'enfants ayant une déficience intellectuelle

Tremblay Natasha. (2011). Rôle de la résolution de problèmes dans la relation entre le stress et la santé mentale des parents d'enfants ayant une déficience intellectuelle. Thèse de doctorat, .

[img]
Prévisualisation
PDF
2MB

Résumé

Prodiguer des soins à un enfant ayant une déficience intellectuelle (DI) peut représenter une importante source de stress pour les parents. C'est pourquoi ils rapportent davantage de détresse psychologique que les parents d'enfants au développement typique, en plus d'un niveau de bien-être moindre. Plusieurs facteurs ont été associés au stress et à la santé mentale des parents d'enfants ayant une DI. Bien que peu d'études aient traité spécifiquement de la réalité des pères, les recherches ayant porté sur les différences intersexes ont donné lieu à des résultats contradictoires. Devant la difficulté à expliquer les différences retrouvées au niveau du stress et de la santé mentale chez les mères et les pères, le modèle de la résolution de problèmes sociaux pourrait permettre de mieux comprendre l'expérience parentale. La présente recherche poursuit deux objectifs. Le premier consiste à cerner les différences entre les mères et les pères d'enfants ayant une DI à l'égard de leur perception du stress parental, de la santé mentale et de la résolution de problèmes. Le second vise à vérifier si le style de résolution de problèmes des parents peut médiatiser ou modérer le lien entre le stress parental et deux indicateurs de la santé mentale soit : la détresse psychologique et le bien-être. Cette recherche descriptive corrélationnelle est de nature transversale. L'échantillon comprend 111 mères et 88 pères d'enfants âgés de 5 à 21 ans ayant une DI. Lors d'une rencontre à domicile, les parents ont complété individuellement un questionnaire concernant certaines caractéristiques sociodémographiques, le stress parental, la détresse psychologique, le bien-être, le fonctionnement social et les habiletés de résolution de problèmes. Les résultats ne révèlent aucune différence significative entre les mères et les pères au niveau du stress, de la détresse et du bien-être lorsque l'âge, l'occupation d'un emploi, le dernier niveau de scolarité complété et la situation conjugale sont contrôlés. Quant à la résolution de problèmes, une seule différence significative est relevée. Les pères adoptent, en général, un style plus évitant que les mères face aux problèmes. L'étude du lien entre les variables a permis de constater que le stress parental était lié positivement à la détresse et négativement au bien-être. Alors que le stress des parents est corrélé à une orientation négative face aux problèmes, cette dernière est aussi reliée à des niveaux supérieurs de détresse et à des niveaux moindres de bien-être. Chez les pères, le stress parental est associé à des habiletés de résolution de problèmes dysfonctionnelles. L'analyse des effets médiateur et modérateur de la résolution de problèmes dans la relation entre le stress et l'état de santé mentale des parents n'a fait ressortir qu'un seul effet significatif. Chez les mères, l'orientation négative explique en partie le lien observé entre le stress et la détresse. La recherche fait ressortir l'importance de considérer les facteurs contextuels dans l'étude des différences entre les sexes. De plus, l'orientation négative face aux problèmes semble une dimension importante dans le processus d'adaptation des parents face au stress. Ainsi, les modalités d'intervention auprès des parents d'enfants ayant une DI pourraient viser la modification de leur attitude face aux problèmes. Alors que l'orientation négative a été reliée à la santé mentale, aucun lien n'a été trouvé entre le bien-être et l'orientation positive. Le bien-être constituerait donc une dimension distincte de la détresse. Des études seront nécessaires afin de comprendre ce qui, au-delà de la résolution de problèmes, peut contribuer à la santé mentale des parents.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2011
Programme d'étude:Maîtrise en psychologie - Profil Intervention
Nombre de pages:76
ISBN:9781412317696
Identifiant unique:10.1522/030279165
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lachance, Lise
Richer, Louis
Déposé le:06 juin 2014 08:25
Dernière modification:06 juin 2014 12:25
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630