LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Portrait en soustraction : de la figure au référent

Picard Pascal. (2014). Portrait en soustraction : de la figure au référent. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

De formation autodidacte, mes études universitaires m'ont fait aborder une forme de création plus réfléchie. Je me suis donc mis à questionner mon médium différemment, ce qui a transformé par le fait même mes recherches en cours. J'ai découvert les peintres britanniques Francis Bacon et Lucian Freud qui ont étudié le portrait de manière personnelle. L'un par ses têtes de viandes, l'autre pour qui la matière peinture devient chair humaine. Et Eugène Leroy, peintre français, qui m'a inspiré particulièrement par sa pratique voulant que le modèle, son réfèrent de base, soit soustrait par l'accumulation de matière picturale et que, par cette évolution, le processus en vienne soudainement à prendre la forme de la durée.

Je me suis intéressé, dans mes premières expérimentations, à la représentation et au contexte extérieur du portrait. J'ai présenté mes toiles de façon à les faire interagir avec le spectateur. Cette approche plus sculpturale de la peinture s'est avérée redondante et non prometteuse. J'ai alors revu ma notion de contexte et je l'ai redirigée vers celle de l'intérieur de l'oeuvre, pour y découvrir une brèche de lumière, une idée, un concept : celui de l'ESS (Effacement, Soustraction, Suppression).

Ce nouveau processus, la soustraction, me permet de démontrer que les limites figuratives n'existent pas dans un portrait, que certaines forces dirigées, comme celles procurées par l'eau, le temps et le mouvement, suscitent la transition et que la matière possède de nombreuses façons de répondre à la transformation. L'ESS vise l'au-delà du degré zéro et de la planéité extrême. Il questionne autrement le choix du sujet, du décor entourant ce dernier, du support qui reçoit la forme et du lieu d'exposition. Passant par différents modèles de soustraction, comme ceux de la forme ou de la lumière ou de l'absence de celle-ci, et finalement par l'eau, mes personnages se transforment et vivent des transitions dynamiques. Une dématérialisation de la substance picturale illustrant clairement la notion d'éphémérité.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2014
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:60
ISBN:9781412320351
Identifiant unique:10.1522/030623087
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Marois, Marcel
Déposé le:25 sept. 2014 11:37
Dernière modification:25 sept. 2014 15:37
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630