LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Tendances temporelles de la pêche récréative à l'omble de fontaine dans les territoires fauniques structurés du Québec

Plourde Lavoie Patrick. (2014). Tendances temporelles de la pêche récréative à l'omble de fontaine dans les territoires fauniques structurés du Québec. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

Les populations d’omble de fontaine sont en déclin dans la majorité de l’aire de répartition d’origine de l’espèce. Au Québec, c’est l’espèce la plus exploitée en eau douce, représentant près de la moitié des poissons capturés annuellement. Pourtant, l’état des populations est presque inconnu et leur exploitation par les pêcheurs sportifs n’est pas encadrée d’un plan de gestion provincial. Le but de cette étude était donc de faire le portrait de l’état de la pêcherie récréative à l’omble de fontaine dans les lacs des territoires fauniques structurés du Québec. En outre, le projet visait à décrire les tendances temporelles de la pêche sportive pendant les dernières décennies et d’identifier les facteurs qui ont influencé ces tendances. Les données utilisées (masse moyenne, pression de pêche, rendement de pêche et succès de pêche) proviennent des suivis de pêche sportive réalisés entre 1963 et 2011 dans les territoires fauniques structurés tels que les parcs nationaux, les réserves fauniques et les zones d’exploitation contrôlée (zecs). Au total, 4155 lacs, répartis sur 7 régions administratives québécoises, ont été retenus pour les analyses. Les tendances temporelles des indicateurs ont été évaluées et comparées à partir de techniques méta-analytiques. Entre 1980 et 2009, la pression de pêche à l’omble de fontaine a diminué de 7,5 à 5,2 jours-pêche•ha-1 %, le succès de pêche est passé de 7,2 à 5,5 ombles•jour-pêche-1, la masse moyenne a augmenté de 40 g et le rendement de pêche est passé de 5,1 à 3,4 kg•ha-1. Nous avons estimé que la moitié de la diminution du succès de pêche observée est attribuable à réduction du temps moyen de pêche par journée (heures-pêchées•jour-1). Une approche par lac a révélé que les corrélations positives entre la masse moyenne et les années ont été plus fortes dans les lacs où le succès de pêche a diminué. Pour les lacs dont la pression de pêche a augmenté, les corrélations négatives entre le succès de pêche et les années ont été plus fortes et les corrélations positives entre la masse et les années ont été plus faibles que dans les autres lacs. Le succès de pêche, la masse moyenne et le rendement se sont montrés plus stables lorsque les populations étaient ensemencées plus d’une fois tous les quatre ans. Contrairement aux résultats attendus, l’habitat de l’omble de fontaine ainsi que la présence d’espèces compétitives (principalement des cyprinidés et des catostomes) ont peu influencé les tendances temporelles des indicateurs de pêche. L’analyse temporelle des données de pêche en fonction du type de territoire faunique a révélé que les corrélations entre les indicateurs et les années ont été moins fortes dans les zecs, que dans les réserves fauniques et les parcs. Les plans d’eau ont atteint leur quota en moyenne une année sur cinq et environ 20 % des lacs ne l’ont pas atteint pendant la période étudiée. En plus, les quotas sont moins fréquemment atteints au cours des dernières années que par le passé, et ce, même si le quota moyen par lac a diminué. Une comparaison entre les données de pêche sportive et de pêche expérimentale a révélé que le succès et le rendement représentent bien l’abondance et la biomasse d’omble de fontaine dans un lac. La probabilité qu’un poisson soit capturé par unité d’effort est plus élevée lorsque l’abondance de l’omble de fontaine est faible. Les résultats de ce mémoire montrent l’efficacité et l’importance des données d’exploitation récoltées en territoires fauniques structurés. Notamment, aucune étude n’a utilisé autant de données de pêche sportive sur une aussi grande échelle spatiotemporelle. Les informations acquises ont permis de mettre en évidence l’état préoccupant des populations d’omble de fontaine dans les territoires fauniques structurés du Québec et également d’identifier d’importants facteurs à considérer dans la gestion de l’espèce. Ainsi, il s’avère nécessaire de développer de nouvelles stratégies de gestion pour cet important poisson d’intérêt sportif.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Décembre 2014
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:89
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées > Eau et environnement
Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Sirois, Pascal
Cusson, Mathieu
Déposé le:18 déc. 2015 09:27
Dernière modification:15 janv. 2016 01:15
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630