LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude des événements de givrage à Murdochville : conclusions pour l'industrie éolienne

Fortin Guy, Perron Jean et Ilinca Adrian. Étude des événements de givrage à Murdochville : conclusions pour l'industrie éolienne. Dans : Colloque international Énergie éolienne et sites éloignés , 19-21 Octobre 2005, Îles de la Madeleine.

[img] PDF
Administrateurs seulement

1MB

Résumé

Cet article présente les évènements de givre qui se sont produits entre les mois de janvier et avril 2005 sur le site de l’ancienne mine de Noranda située dans la ville de Murdochville lors de la campagne de mesure 2004-2005. Les données météorologiques qui ont été mesurées sont l’intensité et la direction du vent, la température et l’humidité relative de l’air, la pression barométrique et le rayonnement solaire. Les paramètres caractérisants les évènements de givre dus aux brouillards givrant ou à la neige fondante qui ont été mesurés sont le taux de croissance du givre, la durée de l’évènement et le régime d’accrétion. Les autres paramètres caractérisants les évènements de givre tels que la teneur en eau liquide, le diamètre volumétrique médian des gouttelettes d’eau, la densité du givre, le point de rosée, le taux d’accumulation et le degré de nuisibilité ont été calculés à partir de relations empiriques et des données mesurées. Durant la campagne de mesure, cinq évènements de neige fondante et treize évènements de brouillard givrant dont huit évènements ont été identifiés comme étant potentiellement dangereux pour les éoliennes ont été enregistrés. Pour les évènements givrants dont le degré de nuisibilité est compris entre 0.8 et 4.4, les conditions suivantes ont été observées : l’humidité relative était supérieure à 95%, l’écart entre la température de l’air et le point de rosée était inférieur à 0.4°C, le rayonnement solaire était inférieur à 50 W/m² et la température de l’air était comprise entre -2°C et -10°C pour les brouillards givrants et entre 0°C et 1°C pour la neige fondante, la teneur en eau liquide était comprise entre 0.026 g/m³ et 0.277 g/m³ pour les brouillards givrants et entre 0.650 g/m³ et 2.654 g/m³ pour la neige fondante et finalement, leur durée était comprise entre 4.3 et 16 heures. Le mois de mars est le plus propice au givrage, suivi d’avril, de février, de janvier et sous réserve, du mois de décembre, tandis que le mois d’avril à connu le pire évènement de givrage.

Type de document:Matériel de conférence (Non spécifié)
Sujets:Sciences naturelles et génie > Génie > Génie des matériaux et génie métallurgique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Module d'ingénierie
Mots-clés:Industrie éolienne, givrage, Murdochville, mine de Noranda, événement de givre
Déposé le:26 janv. 2016 01:46
Dernière modification:09 déc. 2016 13:50
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630