LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Modélisation d'un four de calcination du coke de pétrole : II. Simulation du procédé

Perron Jean, Bui Rung T. et Nguyen H. T.. (1992). Modélisation d'un four de calcination du coke de pétrole : II. Simulation du procédé. The Canadian Journal of Chemical Engineering, 70, (6), p. 1120-1131.

[img] PDF
Administrateurs seulement

783kB

URL officielle: http://dx.doi.org/doi:10.1002/cjce.5450700612

Résumé

Un modèle mathématique à une dimension en régime permanent a été développé sur ordinateur pour simuler en détail le procédé de la calcination du coke de pétrole dans les fours rotatifs. Une simulation mathématique est effectuée pour reproduire les conditions d'opérations qui prévalaient lors d'une journée normale d'opération afin de valider le modèle ainsi que d' étudier en détail les principales variables du procédé. On trouve que les sources d'énergie par combustion dans le procédé proviennent à 59.5 % de l'hydrogène, 14.6 % du carbone du lit, 13.8 % des particules de poussière, 11.3 % du méthane et 0.8 % des goudrons. Par la suite, une comparaison est faite avec les modèles existants pour dégager les points communs aux différents fours à l'étude et proposer des règles générates s'appliquant aux autres fours non étudiés. Dans le cas des fours étudiés, il apparaît que la température maximale du coke est atteinte entre 45 % et 55 % de la longueur totale du four, tandis que le dégagement des matières volatiles s'effectue entre 5 % et 60 % de la longueur comptée à partir de l'alimentation en coke.

A one-dimensional steady-state mathematical model has been developed to simulate the process of calcination of petroleum coke in a rotary kiln. A simulation is made to reproduce the operating conditions prevailing during a normal working day, in order to validate the model, and to study the effects of the main process control variables. It has been found that of the energy provided by combustion, 59.5 % comes from hydrogen, 14.6 % from the carbon of the coke bed, 13.8 % from coke dust, 11.3 % from methane and 0.8 % from tar. A comparison with existing models is made to identify eventual similarities between the various kilns under study. It appears that maximum coke temperature occurs at 45 to 55 % of kiln length, while volatile matters evolution takes place between 5 and 60 % of kiln length, measured from feed end.

Type de document:Article publié dans une revue avec comité d'évaluation
Volume:70
Numéro:6
Pages:p. 1120-1131
Version évaluée par les pairs:Oui
Date:Décembre 1992
Sujets:Sciences naturelles et génie > Génie > Génie des matériaux et génie métallurgique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Module d'ingénierie
Mots-clés:calcination, coke de pétrole, four rotatif
Déposé le:25 oct. 2016 00:03
Dernière modification:09 déc. 2016 16:19
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630