LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Influence de l’estime de soi, des qualités relationnelles parents-enfants, du soutien social et de l’agression sexuelle sur la résilience auprès d’adolescents autochtones et caucasiens

Muckle François, Dion Jacinthe, Daigneault Isabelle, Ross Amélie et McDuff Pierre. (2012). Influence de l’estime de soi, des qualités relationnelles parents-enfants, du soutien social et de l’agression sexuelle sur la résilience auprès d’adolescents autochtones et caucasiens. First Peoples Child & Family Review, 7, (1), p. 99-117.

[img]
Prévisualisation
PDF - Version publiée
393kB

URL officielle: http://journals.sfu.ca/fpcfr/index.php/FPCFR/artic...

Résumé

Cet article a pour objectif d’explorer la résilience psychologique auprès d’adolescents caucasiens et autochtones. Bien que plusieurs études aient été réalisées sur cette thématique auprès des caucasiens, peu ont été conduites auprès des peuples des Premières Nations, bien qu’ils aient vécu plusieurs événements traumatiques depuis la colonisation. Pour ce faire, 227 participants autochtones et caucasiens âgés de 14 à 17 ans ont répondu à des questionnaires autorapportés. La résilience a été conceptualisée en termes d’absence de détresse psychologique et fut évaluée par le score total obtenu au Trauma Symptom Checklist for Children (TSC-C; Briere, 1989). Le niveau d’estime de soi des adolescents fut mesuré, de même que des facteurs interpersonnels tels le soutien parental, social et communautaire; afin d’être cohérent avec une perspective autochtone qui repose sur une vision interrelationnelle entre l’individu et sa communauté. Dans l’ensemble, les résultats de cette étude révèlent que les adolescents autochtones n’ont pas été davantage victimes d’agression sexuelle que leurs homologues caucasiens, mais ils ont vécu davantage d’événements de vie délétères. Les résultats de l’analyse de régression suggèrent que l’estime de soi et la capacité de l’adolescent à rechercher de l’aide dans sa communauté sont associées à moins de détresse psychologique, soit plus de résilience. Toutefois, avoir subi une agression sexuelle, avoir été exposé à plusieurs évènements de vie stressants, être de sexe masculin et être un adolescent non-autochtone est relié à plus de détresse psychologique. En somme, les présents résultats suggèrent l’importance d’utiliser une approche écologique qui implique à la fois les facteurs personnels et communautaires dans la compréhension des facteurs de résilience.

This article aims to explore resilience among Caucasian and Aboriginal adolescents. Although several studies have been conducted on this topic among Caucasians, few concern First Nation peoples, even though the latter have experienced many traumatic events since colonization. A total of 227 Aboriginal and Caucasian participants aged between 14 and 17 years completed questionnaires. Resilience has been conceptualized as the absence of psychological distress and was evaluated by the total score obtained on the Trauma Symptom Checklist for Children. The level of self-esteem in adolescents was measured, as well as interpersonal factors such as parental, social and community support, in order to be consistent with an Aboriginal perspective based on an interrelational view between the individual and his community. Overall, the results of this study indicate that sexual abuse is not more common among Aboriginal youth than their Caucasian counterparts, but they do experience more adverse life events. The results of regression analyses suggest that self-esteem and the capacity of adolescents to seek help in the community are associated with less psychological distress, and thus, more resilience. However, having been sexually abused, being exposed to more stressful life events, being male and being a Caucasian teenager are all factors related to greater psychological distress. Overall, these results suggest the importance of utilizing an ecological approach that involves both personal and community factors in understanding resilience factors.

Type de document:Article publié dans une revue avec comité d'évaluation
Volume:7
Numéro:1
Pages:p. 99-117
Version évaluée par les pairs:Oui
Date:2012
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Module de psychologie
Mots-clés:résilience, symptômes, facteurs de risque, facteurs de protection, adolescents, Autochtones, agression sexuelle, abus sexuel, estime de soi, soutien communautaire, soutien familial, resilience, symptoms, risk factors, protective factors, Aboriginal, sexual abuse, selfesteem, community support, family support
Déposé le:09 févr. 2016 02:53
Dernière modification:25 nov. 2016 18:32
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630