LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Effet du scarifiage sur l'ensemencement naturel de l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) dans des pessières noires à lichens

Madec Cécile. (2005). Effet du scarifiage sur l'ensemencement naturel de l'épinette noire (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) dans des pessières noires à lichens. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi / Université de Bretagne Occidentale.

[img]
Prévisualisation
PDF
4MB

Résumé

Au sein de la forêt boréale commerciale, domaine fermé et majoritairement composé de pessières noires à mousses, il existe des zones ouvertes appelées pessières noires à lichens. Les pessières noires à lichens s'installent à la suite de perturbations en rafale. Avant ces accidents de régénération, les sites soutenaient un peuplement dense d'épinettes noires. La régénération naturelle de ces zones est précaire car le sol, recouvert d'un tapis végétatif composé de lichens et d'éricacées, limite l'établissement des semis. Une intervention humaine est nécessaire pour entamer un processus de régénération. L'hypothèse ici testée est que le scarifiage, préparation de terrain agressive exposant le sol minéral, favorise l'ensemencement naturel des épinettes noires. Pour étudier ce phénomène, des pessières noires à lichens, situées le long du 50e degré de latitude nord, dans la région du Saguenay - Lac Saint Jean {n°02) du Québec au Canada, ont été scarifiées et l'installation naturelle de semis sur ces sites a ensuite été suivie. Les résultats de l'étude révèlent un établissement important de semis dans les sillons de scarifiage. L'installation des semis sur les sites perturbés dure cinq ans environ avec un maximum les trois premières années. La régénération établie sur les sites est suffisamment âgée et dense pour espérer un établissement à long terme. La densité en semenciers sur chacun des sites n'a pas été un facteur limitant dans la répartition des semis mais c'est la surface scarifiée qui s'est avérée limitante dans la distribution des semis. Les semis présentent une croissance plus ou moins semblable sur tous les sites.

Type de document:Thèse ou mémoire d'autres institutions (Mémoire de maîtrise)
Date:Mai 2005
Lieu de publication:Chicoutimi, Québec, Canada / France
Programme d'étude:Maîtrise en Ressources Renouvelables / Master 1ière année, Aménagement Développement et Environnement
Nombre de pages:33
Sujets:Sciences naturelles et génie
Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées
Sciences naturelles et génie > Sciences appliquées > Foresterie et sciences du bois
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en éco-conseil
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lord, Daniel
Mots-clés:pessière noire à lichens, scarifiage, ensemencement naturel
Déposé le:19 févr. 2016 02:00
Dernière modification:19 févr. 2016 02:00
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630