LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude des pratiques sur l'adaptation de l'enseignement des mathématiques en contexte de collaboration et de coenseignement

Côté Carole. (2015). Étude des pratiques sur l'adaptation de l'enseignement des mathématiques en contexte de collaboration et de coenseignement. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF - Version acceptée
3MB

Résumé

L’adaptation de l’enseignement aux élèves ayant des difficultés d’apprentissage implique des choix pédagogiques difficiles et crée le besoin de tendre vers des pratiques plus inclusives. Dans cette perspective, la collaboration entre les enseignants et les orthopédagogues constitue un moyen souvent incontournable pour mettre en place des situations d’enseignement-apprentissage adaptées. Cependant, bien qu’étant largement souhaitée par le système éducatif et appuyée par la recherche en éducation, la collaboration entre ces partenaires demeure une pratique relativement émergente, difficile à actualiser. C’est dans ce contexte que nous avons choisi de nous pencher sur la collaboration entre enseignants et orthopédagogues se situant dans le cadre de la conception et de la réalisation conjointes de situations d’enseignement-apprentissage des mathématiques, puis sur les aides et interventions déployées, susceptibles de mobiliser des stratégies de résolution de problèmes chez les élèves. Différentes ressources théoriques et empiriques permettent de circonscrire le concept d’adaptation de l’enseignement. Du point de vue des enjeux pédagogiques et de la dynamique relationnelle qui sous-tend la collaboration entre enseignants et orthopédagogues, les approches théoriques ont montré l’existence de facteurs critiques, tels que la complicité entre les partenaires, le partage des responsabilités et une vision harmonieuse de l’enseignement et de l’apprentissage. De même, du point de vue de la didactique, l’adaptation de l’enseignement se conçoit en tenant compte de certaines conditions, soit la possibilité d’ajuster ou d’aménager des situations d’enseignement apprentissage, tout comme celle d’adapter les interventions, les approches et le matériel en fonction des besoins et des caractéristiques de certains élèves. Conséquemment, pour la réalisation de cette recherche, l’approche méthodologique s’inspire du modèle de l’ingénierie didactique et de celui de l’ergonomie cognitive, d’une manière plus intégrative. Plus spécifiquement, il s’agit d’une recherche-action de type pragmatico-interprétative dans laquelle l’enjeu est de mettre en relief le déploiement des pratiques conjointes des enseignants et des orthopédagogues dans leurs manifestations auprès des élèves. Il s’agit plus précisément d’accéder à la manière dont ces pratiques s’organisent et se structurent au préalable, puis se vivent en situation de classe, sous l’impulsion des interactions avec les élèves. Émanant de cette approche méthodologique, la réflexion sur l’action entre partenaires constitue un autre enjeu de cette recherche. Divers outils de collecte ont été utilisés, principalement pour la prise de données avant, pendant et après la réalisation conjointe des situations d’enseignement-apprentissage: entretiens semi-dirigés, observations filmées en classe et tenue d’un journal de recherche. Les données ont été recueillies auprès de trois dyades composées d’une enseignante et d’une orthopédagogue. Pour chacune des dyades, les analyses ont été effectuées sur l’ensemble des séances observées, soit en moyenne quatre périodes d’enseignement des mathématiques par dyade. De nos résultats et analyses, nous dégageons trois différents profils de collaboration ainsi que des retombées en lien avec les aides et interventions apportées par l’une ou l’autre des partenaires, distinctement ou simultanément. Globalement, ces trois profils ont en commun des bases fragiles en matière de collaboration, mais une conscientisation émerge des échanges entre ces acteurs en vue d’améliorer et d’élargir la potentialité de cette pratique conjointe. Cette thèse contribue au développement des connaissances sur les pratiques d’adaptation de l’enseignement des mathématiques en contexte de coenseignement et soulève divers questionnements sur les améliorations souhaitables quant à ces pratiques, particulièrement en regard de la formation initiale des enseignants, que ce soit pour le secteur de l’enseignement en adaptation scolaire ou le secteur de l’enseignement général.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:Août 2015
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en éducation
Nombre de pages:343
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Didactique
Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Orthopédagogie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (doctorat)
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Gauthier, Diane
Lemoyne, Gisèle
Mots-clés:adaptation de l'enseignement, coenseignement, collaboration, difficulté d'apprentissage, mathématiques, orthopédagogie, inclusion scolaire, résolution de problèmes mathématiques, didactique des mathématiques, adaptation scolaire
Déposé le:15 mars 2016 14:01
Dernière modification:15 mars 2016 22:04
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630