LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les attitudes propices à la transférabilité de la dynamique de création comme mode de connaissance aux disciplines du curriculum scolaire

Savard Diane. (2008). Les attitudes propices à la transférabilité de la dynamique de création comme mode de connaissance aux disciplines du curriculum scolaire. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
7MB

Résumé

Ce mémoire explore les attitudes propices à la transférabilité de la dynamique de création (Gosselin, 2003) comme mode de connaissance, aux disciplines du curriculum scolaire. Il s'agit d'une recherche appliquée. Elle est arrimée à.la réalité du milieu scolaire actuel. Le programme de formation du ministère de l'éducation du Québec (2003) a choisi ce modèle théorique, qui structure puis explicite les compétences à développer dans les quatre disciplines du domaine des arts.

Cette recherche a des visées pratiques. Elle veut insister sur la mise en oeuvre d'un mode de connaissance développé par les artistes depuis toujours et qui a fait l'objet des travaux de nombreux chercheurs. Présenter le modèle choisi, constater la justesse du propos quant à l'éducation à la création et l'expérimenter pour laisser apparaître quelles seraient les attitudes permettant de l'intégrer comme mode de coimaissance aux divers domaines de formation, voilà le but, la nature et l'envergure de cette recherche.

Il est question principalement de la création sous l'angle d'un processus et d'une démarche. La dynamique de création décrit avec précision les caractéristiques de ce véritable mode de connaissance. Les autres sujets traités découlent de cette approche. De plus, pour assurer la transférabilité du phénomène à l'étude aux disciplines du curriculum, il est nécessaire de considérer les conditions de travail des enseignants et la réalité du milieu scolaire.

Une expérience de plusieurs années en enseignement des arts et une réflexion approfondie du programme de formation, en. regard des méthodes d'apprentissage proposées dans les différents domaines de connaissance, fournissent le cadre des hypothèses de travail. Le choix de la phénoménologie comme méthodologie de recherche a permis de rester près de la réalité du phénomène à l'étude. Les actions faites pour cueillir les données, se déroulent en trois temps : des entretiens individuels traitant des expériences de création d'un groupe d'enseignants, une expérimentation artistique commune aux participants et une intégration de la dynamique de création dans leurs cours réguliers, indépendamment de la discipline enseignée.

Les principaux résultats portent sur les attitudes propices au transfert du phénomène étudié chez les principaux intervenants : soit le chercheur, les enseignants, les dirigeants scolaires et les élèves. Les conclusions pourront déboucher sur un plan de formation continue et un accompagnement des enseignants.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2008
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:14812
ISBN:9781412315043
Identifiant unique:10.1522/030044008
Sujets:Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Enseignement des arts
Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Didactique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Laurier, Diane
Mots-clés:Arts--Étude et enseignement
Déposé le:01 janv. 2008 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:37
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630