LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Marceline Desbordes-Valmore : de poète maudit à écrivain de contes pour enfants, étude de la subversion d'un genre

Jean Marie-Claude. (2015). Marceline Desbordes-Valmore : de poète maudit à écrivain de contes pour enfants, étude de la subversion d'un genre. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

Qu’est-ce qui distingue les Contes et scènes de la vie de famille (1865) de Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) des contes moraux de la même époque ? Quelle idéologie est véhiculée dans ces contes et à qui est-elle destinée ? Pour répondre à ces questions, j’établis d’abord l’horizon d’attente des lecteurs de contes moraux au XIXe siècle. De cette façon, il est possible de comprendre dans quel espace social et littéraire Desbordes-Valmore conçoit son projet d’écriture et de quelle façon elle applique, interprète et contourne les règles qui régissent l’écriture du conte moral pour enfants. Pour voir l’effet-idéologie qui parcourt les récits de Desbordes-Valmore, j’analyse chacun des contes en fonction de la poétique de la norme établie par Philippe Hamon dans Texte et idéologie. En étudiant de près les foyers normatifs et les évaluations des différents savoirs des personnages, je suis en mesure de constater que Desbordes-Valmore présente une écriture subversive qui, pour reprendre les mots de Pierre Bourdieu dans Langage et pouvoir symbolique, a « la possibilité de changer le monde social en changeant la représentation de ce monde qui contribue à sa réalité ou, plus précisément, en opposant une pré-vision paradoxale, utopie, projet, programme, à la vision ordinaire, qui appréhende le monde social comme monde naturel ». Ce qu’elle propose par son écriture, c’est un altruisme porté par une voix maternelle forte qui vient faire front à l’individualisme bourgeois patriarcal qui domine la société dans laquelle elle vit et écrit.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Mars 2015
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en lettres
Nombre de pages:145
ISBN:Non spécifié
Sujets:Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Études littéraires
Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Histoire des arts
Arts et lettres > Étude des arts et des lettres > Sociologie de l'art
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en lettres
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Harvey, Cynthia
Mots-clés:contes pour enfants, enfance et littérature, littérature du XIXe siècle, Marceline Desbordes-Valmore, sociologie de la littérature et du texte, subversion littéraire, littérature française, histoire littéraire, analyse littéraire, écriture des femmes, enfance
Déposé le:18 mars 2016 13:58
Dernière modification:05 avr. 2016 00:42
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630