LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Catégorisation en acte : la notion lexicale (mariage) dans le discours social d'aujourd'hui

Charron Audray Julie. (2007). Catégorisation en acte : la notion lexicale (mariage) dans le discours social d'aujourd'hui. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
6MB

Résumé

Le présent mémoire relève de la sémantique lexicale, mais se situe au carrefour de cette discipline et de l'analyse du discours : il part du postulat que le sens d'un mot découle d'un contexte discursif et d'une situation d'énonciation. En d'autres termes, ce mémoire privilégie une conception de la production du sens d'un mot qui n'enferme pas la signification dans le simple renvoi à une définition lexicographique. Nous y analysons la manière dont des énonciateurs, à travers un corpus de textes concernant le débat canadien sur le mariage homosexuel, construisent ce que le linguiste A. Culioli appelle le domaine notionnel d'une notion lexicale. Il s'agit ici de la notion lexicale [MARIAGE].

Ces dernières années, dans la presse, plusieurs personnes se sont exprimées sur le mariage et la reconnaissance des unions de même sexe. La lecture d'articles de journaux nous a permis de constater que la notion [MARIAGE] était d'une grande instabilité sémantique. Nous avons alors jugé intéressant d'étudier, à l'aide des outils de la sémantique lexicale et de l'analyse du discours, la polysémie que dévoile la notion ainsi que différentes catégorisations notionnelles que cette polysémie illustre dans des textes de la presse écrite québécoise qui traitent du mariage homosexuel.

Pour réaliser notre étude, nous avons exploité un cadre théorique et méthodologique qui puise ses références dans la linguistique énonciative et dans les études de sémantique cognitive sur la catégorisation. Nous nous sommes également inspirée de travaux d'analyse discursive qui s'intéressent au discours comme mise en acte des processus de constraction des connaissances et des stratégies argumentatives. Ainsi, dans ce mémoire, une fusion est opérée entre les théories de A. Culioli, de G. Kleiber, de G. Vignaux et la mise en application de ces théories dans les analyses de K. Fall et d'autres spécialistes du discours.

Nous croyons avoir illustré, à travers l'étude de la notion lexicale [MARIAGE], que le sens ne se fige pas dans une acception définitive, mais qu'il est toujours l'objet d'une construction et que le discours révèle le processus même de constraction de ce sens, à travers ses stratégies et ses enjeux, en fonction d'énonciateurs et d'une situation.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2007
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en linguistique
Nombre de pages:167
ISBN:9781412314695
Identifiant unique:10.1522/030014699
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Linguistique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Unité d'enseignement en linguistique et en langues modernes
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Khadiyatoulah, Fall
Mots-clés:Français (Langue)--Sémantique, MARIAGE, MOT, THESE
Déposé le:01 janv. 2007 12:34
Dernière modification:17 déc. 2012 20:56
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630