LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Caractérisation de l'environnement géologique de la mine Marbridge, Abitibi, Québec

Lafrance Véronique. (2015). Caractérisation de l'environnement géologique de la mine Marbridge, Abitibi, Québec. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
17MB

Résumé

Le secteur de la mine Marbridge se situe dans la moitié sud de la Sous-province de l’Abitibi, soit plus précisément à la base du Groupe de Malartic, dans un assemblage de roches volcaniques mafiques et ultramafiques. La mine Marbridge, associée à des komatiites, a été en exploitation de 1962 à 1968 et a été opérée, à cette époque par deux compagnies, soient Falconbridge Nickel Mines Ltd et Marchant Mining Company Ltd. Ils ont extrait au total, de 4 lentilles minéralisées, plus de 700 000 tonnes de minerai à 2,28 % Ni et 0,17 % Cu. L’environnement géologique du secteur de la mine Marbridge peut être divisé en 3 blocs distincts. Les blocs SO et NE sont caractérisés par des assemblages de roches ultramafiques-mafiques d’affinité tholéiitique. Le bloc central comprend des volcanites felsiques d’affinité calco-alcaline et un assemblage de roches volcaniques mafiquesultramafiques d’affinité transitionnelle à calco-alcaline. On y retrouve également une unité volcanosédimentaire d’affinité transitionnelle à calco-alcaline. À l’intérieur de cette unité, une sous-unité fragmentaire, interprétée comme un tuf à lapillis et à blocs, a été identifiée. Ces assemblages sont parsemés et recoupés d’intrusions gabbroïques à tonalitiques sous forme de dykes. Les blocs SO et NE présentent un degré de déformation moindre tandis que le bloc central correspond à une zone de déformation majeure qui se caractérise par des linéations d’étirement très fortement développées et qui plongent modérément vers l’est. Ce bloc présente les évidences de deux phases de déformation ductile (D1 et D2). La schistosité principale, Sp, est de direction générale NO-SE, mais est reprise par des plis P2. Un clivage de crénulation, S2, de plan axial est localement reconnu et sa direction est E-O. Le métamorphisme atteint le faciès des amphibolites. La lentille minéralisée no 1, d’épaisseur métrique et de direction NO-SE est composée de pyrrhotite, de pentlandite, de pyrite et d’un peu de chalcopyrite. Elle est encaissée dans une unité basaltique et elle montre des relations angulaires avec la direction des fabriques Sp et des couches d’orientation N-S. Ces éléments soutiennent l’hypothèse d’une remobilisation tardi- à post-D2 de la lentille no 1. Les polarités observées et interprétées sur le terrain pour la séquence de la mine Marbridge permettent de proposer plusieurs scénarios dont deux qui ont des incidences sur la source du soufre pour la formation des lentilles minéralisées et donc du vecteur d’exploration. Dans l’hypothèse d’une séquence à polarité sud-ouest, l’unité volcanoclastique sédimentaire située au nord des lentilles minéralisées pourrait représenter la source du soufre. Mais dans l’hypothèse d’une séquence à polarité NE, l’unité de volcanites felsiques riches en pyrrhotite/pyrite pourrait alors agir comme source du soufre. Cette dernière interprétation est compatible avec les polarités observées et permettrait de soutenir l’hypothèse d’un enrichissement en sulfures associé à un système volcanogène de type SMV qui aurait par la suite été recouvert par une séquence volcanique komatiitique.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Septembre 2015
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences de la terre
Nombre de pages:140
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Daigneault, Réal
Pagé, Philippe
Mots-clés:Abitibi, Faille Porcupine-Destor-Manneville, gisement Ni-Cu, Komatiites, Marbridge, sulfures de Ni-Cu magmatique
Déposé le:16 mai 2016 16:20
Dernière modification:17 mai 2016 16:46
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630