LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Fantasmagories kitsch : lumière, expérience et ostentation

Fortin Gabriel. (2016). Fantasmagories kitsch : lumière, expérience et ostentation. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
47MB

Résumé

Ce mémoire de maîtrise accompagne les oeuvres produites pour l’exposition DEL : Devanture. Exotisme. Luxe. présentée au centre d’art actuel Langage Plus d’Alma du 27 novembre 2015 au 7 février 2016. Il propose de tenir une réflexion axée principalement sur le kitsch dans son expression contemporaine, à la lumière des divers éléments ayant concouru à sa naissance puis à son expansion au sein des sociétés occidentales post-industrielles. Divisé en trois grands chapitres et ponctué de nombreuses images visant à expliciter divers concepts ou à illustrer l'évocation d’oeuvres ou d'artistes en lien direct avec notre propos, le pivot de cette réflexion se veut une synthèse de ce que le kitsch permet de révéler dans le va-et-vient constant qu'il alloue entre le monde de l'art et celui de la culture. Fort d'une historicité dont la teneur et l'ampleur n'ont d'égale que la puissance évocatrice et la résonance actuelle que nous lui trouvons, le kitsch est un monde à part ayant sévi dans tous les domaines, à tous les niveaux, depuis la littérature et jusqu'à la production de biens manufacturés en passant par la musique, l'architecture et, bien sûr, les arts plastiques. Fondée sur le postulat selon lequel le kitsch peut aussi bien être utilisé que dénoncé, et ce à l'intérieur même d'une pratique artistique dont nous élaborerons les tenants et aboutissants au sein des chapitres deux et trois, notre résolution de travailler par et sur le kitsch est en grande partie influencée par la réflexivité critique que celui-ci permet dès lors que la démarche menant à son utilisation est suffisamment concertée. S'appuyant entre autres sur la pensée d'Hermann Broch, de Milan Kundera, et d'Abraham Moles, ce mémoire appréhende les travaux d'autres artistes ayant travaillé en périphérie du kitsch, notamment Jeff Wall ou Gregory Crewdson. Les questionnements légitimes que le kitsch suscite, qu'ils soient d'ordre esthétiques, philosophiques, artistiques ou même politiques, ont modelé notre réflexion et su canaliser notre volonté de jongler avec l'ambigüité, la confusion et le malaise, formes contemporaines du kitsch dont la mise en évidence passe par un travail en arts visuels de réinterprétation et d'accentuation. Dans l'optique de revisiter le kitsch, les oeuvres de l’exposition tentent d’en subvertir les codes. Son caractère décoratif ou ornemental vient s’opposer à celui de la fascination, faisant ainsi passer le kitsch de l'agrément à l'agression. Dans ce chapitre présentant les constats analytiques de l’exposition, installation lumineuse et sonore, projections vidéo sur bâche et impressions photographiques viennent révéler l'affirmation brutale du mensonge kitsch.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Avril 2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en art
Nombre de pages:57
ISBN:Non spécifié
Sujets:Arts et lettres > Création littéraire et artistique > Arts visuels et médiatiques
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des arts et des lettres > Programmes d'études de cycles supérieurs en arts
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Valade, Mathieu
Mots-clés:contraste, installation, kitsch, lumière, photographie, vidéo
Déposé le:17 nov. 2016 09:05
Dernière modification:17 nov. 2016 22:00
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630