LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Exploration du rapport intervenants-jeunes selon la perspective d’adolescents hébergés en centre jeunesse en vertu d’une mesure de protection

Mailhot Sylvie. (2016). Exploration du rapport intervenants-jeunes selon la perspective d’adolescents hébergés en centre jeunesse en vertu d’une mesure de protection. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
5MB

Résumé

La présente recherche vise à mieux comprendre le rapport intervenants-jeunes, tel que perçu par des adolescents hébergés en centre jeunesse en vertu d’une mesure de protection. À la lumière des résultats, nous tentons de voir comment il peut être possible, de leur point de vue, de les accompagner de façon à favoriser une relation thérapeutique positive entre eux et leurs intervenants, et ce, eu égard aux difficultés d’attachement souvent présentes chez ces adolescents. Nous tentons également de voir comment il peut être envisageable de concilier un environnement normatif telle une unité de vie en centre de réadaptation et de répondre positivement aux besoins d’individuation et d’autonomisation de ces jeunes, des enjeux développementaux majeurs à l’adolescence. Les choix méthodologiques qui y sont associés visent à donner un espace de parole à ces jeunes pour explorer avec eux les perceptions qu’ils ont de leurs relations avec les intervenants qui gravitent autour d’eux. Par conséquent, le dispositif de cueillette de données s'est porté vers une démarche de groupe laissant place à la coconstruction par le biais d'activités artistiques et dialogiques avec deux groupes mixtes d'adolescents hébergés au Centre St-Georges, centre de réadaptation situé dans la région du Saguenay. Le choix de la stratégie d’analyse s’est, pour sa part, orienté vers le modèle interactif élaboré par Miles et Huberman (2003), lequel consiste à organiser et à interpréter le corpus de données en vue d’en découvrir le sens. Les résultats de la recherche ont permis de mettre en relief quelques éléments favorables à la création d’une relation thérapeutique positive avec leurs intervenants, selon la perspective des jeunes eux-mêmes. Ces éléments sont liés notamment au fait de les impliquer activement dans les décisions qui les concernent pour favoriser leur autonomie, à l’attitude des intervenants faisant principalement référence à l’écoute, l’accueil, la disponibilité et la sollicitude, au respect de ce qu’ils sont comme personnes faisant référence à leur caractère unique et à la continuité au niveau des intervenants. En revanche, l’absence de ces conditions s’avère défavorable à la création d’une relation thérapeutique positive.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Août 2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:207
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Philosophie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Jean, Marc
Mots-clés:adolescent, attachement, centre de réadaptation, lien thérapeutique, Malherbe, protection de la jeunesse
Déposé le:19 janv. 2017 11:00
Dernière modification:23 janv. 2017 22:16
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630