LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

L’apport de l’approche portefeuille dans la gestion des projets au niveau des organismes publics : le cas d’Haïti

Leandre Amaral. (2016). L’apport de l’approche portefeuille dans la gestion des projets au niveau des organismes publics : le cas d’Haïti. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
7MB

Résumé

Autrefois, l’utilisation de l’Approche portefeuille comme méthode de gestion multi-projets était l’exclusivité des entreprises privées. Au fil du temps, elle s’est généralisée jusqu’à s’imposer comme l’outil stratégique pour l’innovation dans tous les espaces où règne la gestion d’une panoplie de projets. Cependant, la récension des écrits révèle que les systèmes de gestion établis dans la plupart des institutions de certains pays pour assurer la conduite des projets gouvernementaux sont défaillants. Suite à une étude menée en Haïti par Fabienne Mroczka dans le cadre de l’évaluation du programme d’investissements publics, Dumas (2014) a levé le voile sur de graves faiblesses au niveau du système de gestion des projets. Entre autre, il a souligné le manque d’agencement des structures établies et le non-respect des processus et procédures au niveau des organismes publics. Dans cette optique, Dumas (2014) a rapporté que: « Le système de gestion des investissements publics ne peut s’améliorer que si l’accent est mis sur les règles fondamentales dans la gestion des projets, comme l’arrivée à maturité (conception et justification), le suivi systématique des projets et l’utilisation adéquate des ressources ». Fort de ces constats, notre imagination a été interpellée à l’effet d’étudier les possibilités de l’application de l’Approche portefeuille au niveau des entités étatiques en Haïti. C’est pourquoi la présente étude a porté sur « l’apport de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets au niveau des organismes publics : le cas d’Haïti ». Et ce, dans le but de contribuer à la performance des organismes publics en leur proposant d’utiliser une nouvelle méthode de gestion (Approche portefeuille) susceptible de concourir à une meilleure réalisation des projets d’investissements publics en Haïti. En outre, cette étude a été organisée autour de la question principale suivante: « Quelle est l’influence de la prise en compte du niveau d’intérêts des parties prenantes comme variable modératrice sur les relations entre l’application de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets et la performance des organismes publics en Haïti »? L’adoption d’une approche quantitative comme type d’investigation requiert le positiviste comme positionnement épistémologique. Cette approche est fondée sur une démarche hypothético-déductive comme mode de raisonnement, et exige entre autre le questionnaire comme instrument de collecte de données. Ainsi, quatre-vingt-quinze (95) participants ont été sélectionnés dans le but de donner leur point de vue sur l’utilisation de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets au niveau des organismes publics en Haïti. Il s’agit d’une méthode de gestion en contexte multi-projets qui permet particulièrement de gérer les projets de manière systémique, d’optimiser les ressources, et d’aligner les projets avec les objectifs stratégiques de l’organisation. Conséquemment, deux hypothèses ont été énoncées : (H1) Le niveau d’application de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets au sein des organismes publics sera associé positivement à leur niveau de performance. (H2) Il existe une relation positive entre la prise en compte du niveau d’intérêts des parties prenantes et la probabilité d’utilisation de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets au niveau des organismes publics. Ainsi, les résultats des analyses statistiques descriptives ont permis de constater que : d’une part, 89,5% (soit 85 sur 95) des répondants sont d’avis pour l’utilisation de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets, puisqu’elle peut contribuer à la performance de organismes publics en Haïti. D’autre part, 65,2% (soit 62 sur 95) des dits participants croient que les organismes publics en Haïti peuvent utiliser l’Approche portefeuille dans la gestion des projets pourvu que les intérêts des parties prenantes soient prises en compte. De plus, le test de corrélation a montré qu’il existe une relation positive et significative entre les variables d’intérêts. En premier lieu : plus le niveau d’application de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets au sein des organismes publics est élevé, plus leur niveau de performance augmente (ρ = 0,482, sig=0,000). En second lieu : autant que la prise en compte du niveau d’intérêts des parties prenantes est élevée, autant que la probabilité d’utilisation de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets au sein des organismes publics augmente (ρ = 0,358, sig=0,000). Ce qui justifie le degré d’influence de la variable modératrice sur les deux variables associées. En fait, non seulement les hypothèses sont confirmées mais encore des réponses appropriées sont fournies à la question de recherche citée plus haut. Partant de ces résultats, n’est-il pas juste de croire que : « l’application de l’Approche portefeuille dans la gestion des projets peut vraisemblablement concourir à la performance des organismes publics en Haïti, moyennant la prise en compte du niveau d’intérêts des parties prenantes ? Il faut retenir que nos conclusions sont également fondées sur les résultats des tests du khi-deux, les analyses de variance ainsi que celles de régression linéaire multiple.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Avril 2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en gestion de projet
Nombre de pages:267
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Administration des affaires
Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Administration publique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en gestion de projet
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Bousquet, Julien
Diallo, Thierno
Mots-clés:approche portefeuille, gestion des projets, gestion de portefeuille de projets, organismes publics, portefeuille de projets, système de gestion efficace, project management, project portfolio management, publics bodies
Déposé le:09 févr. 2017 15:40
Dernière modification:10 févr. 2017 00:49
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630