LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Valorisation des champignons forestiers nordiques par l’étude de leur activité biologique pour des applications pharmaceutiques et cosméceutiques

Plourde Philippe. (2016). Valorisation des champignons forestiers nordiques par l’étude de leur activité biologique pour des applications pharmaceutiques et cosméceutiques. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

La forêt boréale est l’une des plus importantes ressources naturelles présentes au Canada. L’exploitation de la biomasse forestière permet la production d’une vaste gamme de produits s’étendant au-delà du bois d’oeuvre et des pâtes et papiers, notamment les PFNL (produits forestiers non ligneux), parmi lesquels on compte les champignons forestiers. Principalement utilisés à des fins culinaires, plusieurs espèces de champignons restent méconnues en ce qui concerne leurs propriétés pharmacologiques et cosmétologiques. Le but de ce projet visait à évaluer le potentiel biologique de plusieurs champignons de la forêt boréale pour des applications pharmaceutiques et cosméceutiques. Pour réaliser ce projet, quinze espèces ont été récoltées, séchées et extraites à l’aide de divers solvants. Les extraits obtenus ont été soumis à une batterie d’essais biologiques pour en évaluer le potentiel. Un extrait hexane/éthanol de Pycnoporus cinnabarinus a présenté la meilleure activité anticancéreuse observée avec des IC50 de 4,1 ± 0,2 et 4,1 ± 0,3 μg/ml contre les lignées cancéreuses du poumon A549 et du colon DLD-1, respectivement. D’après les résultats, plusieurs espèces possèdent des activités anti-inflammatoire et antioxydante. Cet extrait a également inhibé la production de NO avec une IC50 de 1,9 ± 0,4 μg/ml. Les extraits de Boletus edulis, Craterellus fallax et Morchella conica ont stimulé significativement la croissance des fibroblastes. Une activité antibactérienne contre S. aureus a été détectée dans un extrait éthanolique d’Hypomyces lactifluorum avec des CMI de 12,5 et 50 μg/ml. En conclusion, plusieurs champignons possédant des propriétés biologiques intéressantes ont été identifiés. Ce projet a permis d’améliorer nos connaissances sur les propriétés biologiques de plusieurs espèces de champignons présentes au Québec jusqu’alors méconnus, contribuant ainsi à leur valorisation.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Août 2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:125
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Sciences de la santé > Sciences médicales > Biochimie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Microbiologie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Pharmacologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Legault, Jean
Pichette, André
Mots-clés:anticancéreux, antioxydant, biochimie, champignons forestiers, cosmétique, pharmacologie
Déposé le:10 févr. 2017 15:55
Dernière modification:14 févr. 2017 01:00
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630