LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Cadre structural et potentiel de minéralisation aurifère au Front de Grenville : secteur nord-est du pluton de La Dauversière

Grenier Louis. (2016). Cadre structural et potentiel de minéralisation aurifère au Front de Grenville : secteur nord-est du pluton de La Dauversière. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
17MB

Résumé

Le corridor de déformation du Lac Dufresne (CDLD) est localisé à la frontière de la Province de Supérieur et de la Province de Grenville, dans la partie orientale de la zone volcanique nord de la Sous-province d’Abitibi. Il est spatialement associé à une bande de volcanites mafiques bordée de part et d’autre d’intrusions felsiques calco-alcalines. Une multitude de dykes felsiques sont associés à une structure bréchique présentant des valeurs anomales en or dont l’indice Lac Dufresne. Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et l’Université du Québec à Chicoutimi ont initié ce projet de recherche dans le but d’établir l’histoire géologique, structurale et métallogénique du CDLD. La méthode classique jumelant la cartographie détaillée, l’observation macroscopique et microscopique d’échantillons et l’interprétation d’analyses géochimiques a été employée pour : 1) déterminer la signature structurale du CDLD et son influence sur la minéralisation; 2) établir les relations entre les dykes felsiques du CDLD et les plutons avoisinants et 3) déterminer les événements de minéralisation dans un cadre chronologique, en référence avec les événements plutoniques et tectoniques. Trois événements de déformation ont été documentés lors de cette étude. Le premier événement est associé à la formation de la schistosité principale EO qui est de plan axial aux plis régionaux. Le deuxième événement est responsable du clivage secondaire NE qui est de plan axial à des plis asymétrique en Z. Dans la région, le dernier événement est en général associé à la déformation grenvillienne. Par contre, l’étude structurale du CDLD a démontré une différence de relation entre le Cs et la Sp. Cette nouvelle observation permet de supposer que la réorientation de la Sp est associée à un épisode de déformation archéen et non pas grenvillien. Un lien syngénétique a été fait entre de nombreux dykes felsiques observés dans le secteur du lac Dufresne et le pluton de La Dauversière. L’hypothèse d’un lien entre le magmatisme du pluton de La Dauversière et la minéralisation aurifère du Lac Dufresne n’est pas démontrée dans cette étude mais demeure possible. L’étude détaillée de la brèche minéralisée a permis de diviser en cinq étapes sa genèse. Sa compréhension a permis d’établir le cadre chronologique de la minéralisation de l’indice Lac Dufresne et permet d’établir des guides pour l’exploration au sein de la zone tectonique du Front de Grenville.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en géologie et génie géologique
Nombre de pages:169
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Sciences de la terre (géologie, géographie)
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Daigneault, Réal
Mots-clés:brèche, Front de Grenville, minéralisation, or, pluton de La Dauversière, structure
Déposé le:23 févr. 2017 08:24
Dernière modification:24 févr. 2017 02:03
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630