LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Profil psychosocial des femmes et des hommes offrant des services de danses érotiques et caractéristiques physiques liées à l’attirance

Lagacé Delphine. (2016). Profil psychosocial des femmes et des hommes offrant des services de danses érotiques et caractéristiques physiques liées à l’attirance. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
889kB

Résumé

La présente étude s’inscrit dans l’Étude sur le développement et le comportement sexuel d’hommes et de femmes offrant des services sexuels (ÉDECS) et avait comme premier objectif 1) de comparer le profil psychosocial de danseuses érotiques à celui d’un groupe de femmes n’offrant pas de services sexuels, 2) de comparer le profil psychosocial de danseurs érotiques à celui d’un groupe d’hommes n’offrant pas de services sexuels, puis 3) de comparer le profil psychosocial de danseuses et de danseurs érotiques. La présente étude avait également comme deuxième objectif de vérifier si les danseuses et les danseurs ayant certaines caractéristiques physiques (indice de masse corporelle (IMC), ratio taille-hanches, âge et fertilité chez les femmes ; IMC, ratio taille-poitrine et âge chez les hommes) considérées comme attirantes selon les théories de l’évolution par les membres du sexe opposé (c’est-à-dire leurs clients) gagnent davantage d’argent que ceux n’ayant pas ces caractéristiques. Dans le cadre de cet essai, 147 personnes ont été rencontrées, soit 50 danseuses érotiques, 50 femmes n’offrant pas de services sexuels, 21 danseurs érotiques et 26 hommes n’offrant pas de services sexuels. Le profil psychosocial des danseuses et des danseurs érotiques a été évalué à l’aide des différents questionnaires de l’ÉDECS (Côté & Lalumière, 1999a, 1999b, 1999c ; Earls & David, 1989a, 1989b, 1990 ; Côté & Earls, 2003a), de la traduction française de la Sexual History Scale (vf. Côté & Lalumière, 1999a), de la traduction française de la Kinsey Scale (vf. Côté & Lalumière, 1999c) et du Mental Health Screening Form III (vf. Côté & Earls, 2003b). Les caractéristiques physiques et l’argent gagné ont, quant à eux, été mesurés à l’aide des techniques proposées par Callaway et al. (1988) et par Dobbelsteyn, Joffres, MacLean, Flowerdew et The Canadian Heart Health Surveys Research Group (2001) ainsi que par un questionnaire inspiré de celui proposé par Durante, Rae et Griskevicius (2013) et par un questionnaire développé dans le cadre du présent essai. Certaines différences ont été observées entre les danseuses érotiques et leur groupe de comparaison. En effet, les danseuses érotiques ont, entre autres, quitté le foyer familial a un plus jeune âge, ont vécu davantage de violence physique de la part de leurs parents et, sont plus nombreuses à avoir déjà fait une fugue, à consommer des drogues, à consommer de l’alcool tous les jours et à avoir déjà comparu en Cour. Quant aux danseurs érotiques, ces derniers ont, entre autres, vécu davantage de violence physique de la part de leurs parents et sont plus nombreux à avoir déjà comparu en Cour et à avoir vécu de la violence conjugale physique et verbale que les participants du groupe de comparaison. De plus, les danseurs, tout comme les danseuses érotiques, sont plus nombreux à vivre de la violence au travail. En ce qui a trait aux différences entre les danseuses et les danseurs, les danseuses érotiques sont, entre autres, plus nombreuses à consommer de l’alcool ou des drogues tous les jours, à ne pas avoir pu manger pendant un jour ou plus et à avoir déjà fait une tentative de suicide. Pour les autres variables étudiées, les résultats démontrent qu’il n’y a pas de différence significative entre les danseuses érotiques et leur groupe de comparaison, entre les danseurs érotiques et leur groupe de comparaison et entre les danseuses et les danseurs érotiques. Enfin, pour ce qui est des caractéristiques physiques, les résultats démontrent qu’il n’y a pas de lien entre l’argent gagné et les caractéristiques mesurées, soit, chez les femmes, l’IMC, le ratio taille-hanches, l’âge et le cycle menstruel, et, chez les hommes, l’IMC, le ratio taille-poitrine et l’âge. Les retombées cliniques et théoriques de ces résultats seront discutées.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:Octobre 2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en psychologie
Nombre de pages:80
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Côté, Karine
Mots-clés:danse érotique, indice de masse corporelle, profil psychosocial, ratio taille-hanches, ratio taille-poitrine, théories de l'évolution
Déposé le:23 févr. 2017 08:24
Dernière modification:24 févr. 2017 01:36
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630