LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude exploratoire : les différences stratégiques adoptées et les performances en période de turbulence : le cas des PME moyennement expérimentées et expérimentées

Gagnon Thierry. (2016). Étude exploratoire : les différences stratégiques adoptées et les performances en période de turbulence : le cas des PME moyennement expérimentées et expérimentées. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
3MB

Résumé

Les petites entreprises contribuent à une part importante des activités économiques. Évidemment, lorsque la situation économique est en crise, plusieurs petites entreprises en sont affectées. En 2009, la province du Québec (Canada) a connu une diminution de 1,6 % des exportations, occasionnant la perte de 30 000 emplois (Régie des rentes, 2012). Malgré une situation plus difficile au Québec, le Canada a tout de même bien réagi à la crise en raison des profits confortables des industries minières et pétrolières qui ont soutenu leurs investissements dans les petites et moyennes entreprises (OCDE, 2012). Le contexte favorable lié aux investissements sectoriels et le contexte défavorable relié à la crise économique dans d’autres secteurs permettent de qualifier les années 2007-2010 comme étant une période de turbulence. Le concept de turbulence n’est pas seulement relié à la crise économique, mais aussi à l’incertitude des comportements des acteurs (Mélèse, 1990). Au Canada, la crise économique et les investissements du secteur miniers et pétroliers nous permettent de dégager deux types de turbulence : positive ou négative. Dans un contexte de turbulence, principalement celui de la turbulence négative, les chercheurs examinent les comportements stratégiques des PME dans le but d’identifier celles qui adoptent les pratiques les plus performantes (Bibeault, 1982; Hayes et Abernathy, 1980; Porter, 1994; Starbuck, Greve et Hedberg, 1978). Parmi les facteurs plus étudiés, on retrouve les caractéristiques des dirigeants (âge, formation, expérience) et ceux concernant les différents stades de développement d’une entreprise (Saint-Pierre et coll., 2010). Les études portant sur l’âge sont presque entièrement consacrées aux entreprises de cinq ans et moins, et ce, en raison de leur faible taux de survie (Teurlai, 2004; Saint- Pierre et coll., 2010, et Therrien, 2003). Peu d’études dressent un portrait comparatif entre l’âge et les différentes réactions stratégiques des entreprises qui ont plus de cinq ans. C’est d’ailleurs dans ce contexte que s’inscrit cette étude dont l’objectif est de déceler les actions stratégiques qui ont été mises de l’avant ainsi que les niveaux de performance des entreprises moyennement expérimentées (MEX) et expérimentées (EX) en période de turbulence économique (2007-2010) et d’y déceler des différences et/ou des similitudes. Dans le cadre de cette étude exploratoire, nous avons développé un outil de mesure permettant de déceler les changements apportés par les entrepreneurs dirigeants lors de la période 2007-2010, et ce, selon les différentes fonctions de l’entreprise (marketing, opération, ressource humaine, managériale et finance). Nous avons également demandé aux entrepreneurs de nous indiquer les variations de certaines mesures de performance afin de déceler les effets de ces actions, soit la variation de la croissance (variation du chiffre d’affaires et du nombre d’employés), la variation du niveau de liquidité, la variation du niveau de rentabilité, la variation du niveau d’endettement et la variation du niveau de productivité pour la période 2007-2010. L’échantillon de l’étude est de 89 entreprises, tous secteurs confondus. Deux groupes ont été créés afin de distinguer les entreprises moyennement expérimentées (5 à 12 ans, 44 entreprises) et celles expérimentées (13 à 25 ans, 45 entreprises). La prise de données s’est déroulée sur deux territoires. L’une dans la ville de Sept-Îles et l’autre dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. En se basant sur les résultats de recherche, il s’avère que toutes les entreprises ont très peu modifié les actions stratégiques lors de la période 2007-2010. Parmi les entreprises interrogées, celles expérimentées (12-25 ans) ont été les plus actives et les plus performantes. Dans un contexte de turbulence négative, il semblerait que ces entreprises apportent des modifications dans leur fonction s’apparentant à la stratégie de production de masse. Les performances obtenues pour ce groupe ont été supérieures pour les mesures de performance liées à la croissance, aux liquidités ainsi qu’à l’endettement. Les entreprises moyennement expérimentées (5-12 ans) ont obtenu des niveaux de performance un peu plus élevés pour la productivité et la rentabilité. Lors de la période de turbulence négative, ces entreprises ont amélioré leurs caractéristiques de leurs produits/services. Par ailleurs, on remarque que le financement a été une préoccupation, car ce groupe a plus fortement renégocié ou recontracté une dette ou des dettes avec des créanciers. Elles tentent bien que mal de stabiliser leur performance principalement à ce qui a trait au chiffre d’affaires en développant leurs efforts de ventes soit par la promotion, le développement de nouveaux marchés et le développement de nouveaux produits. Par ailleurs, les entreprises se trouvant dans une turbulence positive exerceraient moins d’action dans l’ensemble des fonctions de l’entreprise excepté celles des ressources humaines. Ces entreprises ont obtenu de meilleures performances que toutes les entreprises se trouvant en turbulence négative (défavorable). Globalement, on observe que l’expérience des entreprises ainsi que le contexte de turbulence semblent avoir une influence sur les comportements de gestion des PME et que cette influence peut varier également selon la fonction de gestion en cause. Ces observations nous ont permis de répondre aux objectifs de recherche et aux différentes hypothèses émises qui ont été confirmées par les nombreux résultats présentant les différentes actions stratégiques adoptées.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:Décembre 2016
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en gestion des organisations
Nombre de pages:267
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Administration des affaires
Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Finance
Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Management
Sciences sociales et humaines > Sciences de la gestion > Marketing
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Économie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences économiques et administratives > Programmes d'études de cycles supérieurs en gestion des organisations
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Plourde, Lise
Dussault, Louis
Mots-clés:entrepreneuriat, entreprises expérimentées, performance, PME, stratégie, turbulence, entreprises moyennement expérimentées, actions stratégiques, marketing, ressources humaines, finances, management, entrepreneurs, dirigeants d'entreprise
Déposé le:26 avr. 2017 08:16
Dernière modification:26 avr. 2017 22:19
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630