LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Étude de la mouillabilité des particules granulaires par les alliages d'aluminium durant la filtration d'aluminium

Ergin Guvenc. (2006). Étude de la mouillabilité des particules granulaires par les alliages d'aluminium durant la filtration d'aluminium. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
14MB

Résumé

Cette thèse a été entreprise pour étudier le mouillage entre des particules granulaires (les particules d'alumine) et des alliages d'aluminium avec le magnésium. L'objectif était de développer une méthode pour caractériser les différentes particules d'alumine granulaires et les différencier les unes des autres en utilisant le concept du mouillage. Deux types de méthodes expérimentales ont été utilisés pour caractériser le mouillage: la goutte sessile (goutte posée) et l?infiltration.

Le système de goutte sessile qui a été construit est possiblement le seul disponible au Canada avec lequel les mesures d'angle de contact peuvent être effectuées en injectant une goutte de métal liquide directement sur la surface solide. Cependant, les résultats ont indiqué que cette méthode n'est pas appropriée pour différencier des différentes particules d'alumine granulaires par rapport à leur mouillabilité parce que la rugosité de la surface empêche les gouttes de prendre leurs propres formes.

L'évaluation de la mouillabilité des particules d'alumine diverses a été effectuée en utilisant le système d'infiltration. Les données expérimentales obtenues ont été analysées en employant trois méthodes capillaires basées sur (i) le bilan d'énergie pour les pores à taille moyenne, (ii) le bilan d'énergie pour les pores à des tailles distribuées et (iii) le bilan de forces dans les pores qui ont été constituées des capillaires dont le rayon change périodiquement Les deux premiers modèles ont été développés essentiellement pour les expériences d'infiltration et le dernier a était tiré de la littérature. Les résultats étaient cohérents et ils ont démontré qu'il est possible de différencier les échantillons d'alumine de diverses sources avec la méthode d'infiltration. Les réactions ayant lieu entre les alliages d'aluminium (avec magnésium) et les particules d'alumine ont été aussi étudiées en utilisant la technique d'infiltration. Les analyses par microscopie électronique à balayage (MEB) et microscopie électronique à transmission (MET) ont montré que le spinelle s'est formé indépendamment de la durée d'expérience et du type des particules d'alumine utilisées à 1000 K sous une atmosphère d'argon. L'analyse thermodynamique a indiqué la même tendance.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:2006
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en ingénierie
Nombre de pages:218
ISBN:1412313805
Identifiant unique:10.1522/24828542
Sujets:Sciences naturelles et génie > Génie > Génie des matériaux et génie métallurgique
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Programmes d'études de cycles supérieurs en ingénierie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Kocaefe, Duygu
Mots-clés:Mouillabilité, Wetting, Aluminium--Alliages, Aluminum alloys, Alumine, Alumina, Alliages aluminium-magnésium, Aluminum-magnesium alloys, THESE, MOUILLABILITE, ALLIAGE, ALUMINIUM, FILTRATION, PARTICULE, GRANULAIRE, ALUMINE, MAGNESIUM, MOUILLAGE
Déposé le:01 janv. 2006 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:34
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630