LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Validation de l'Échelle de Motivation du Client face à la Thérapie (EMCT), version française du Client Motivation for Therapy Scale (CMOTS)

Boisvert Nancy. (2006). Validation de l'Échelle de Motivation du Client face à la Thérapie (EMCT), version française du Client Motivation for Therapy Scale (CMOTS). Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi..

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Depuis les vingt dernières années, la motivation est un concept qui a reçu énormément d'attention en psychologie (Dance & Neufeld, 1988; Lambert et al., 1992, 1994). Plusieurs auteurs se sont intéressés à l'impact la motivation dans différents domaines tels que l'éducation (Vallerand & Bissonnette, 1992), les loisirs (Pelletier, Vallerand, Green-Demers, Brière & Biais, 1995) et les relations interpersonnelles (Biais, Sabourin, Boucher, & Vallerand, 1990). Cependant, les recherches portant sur l'impact de cette variable sur l'efficacité thérapeutique ont été sérieusement critiquées quant à certaines faiblesses au niveau des fondements théoriques et à l'absence d'outils de mesure adéquats (Pelletier, Tuson, & Haddad, 1997). Récemment, le modèle théorique de Deci et Ryan (1985) a été utilisé par Pelletier et ses collègues (Pelletier et al., 1997) pour développer un questionnaire portant sur la motivation du client face à la thérapie : le « Client Motivation for Therapy Scale » (CMOTS). Il s'agit du seul instrument de mesure disponible, fidèle et valide, permettant de mesurer la motivation du client face à la thérapie. Toutefois, cet outil est adapté pour une population anglophone seulement. Le but de la présente étude est de traduire et de vérifier les qualités psychométriques de la version française du CMOTS. Le CMOTS a été traduit en français sous l'appellation de l'Échelle de Motivation du client face à la thérapie (EMCT). L'EMCT repose sur la théorie de l'autodétermination proposée par Deci et Ryan (1985) et mesure l'orientation motivationnelle du client face à la thérapie. Ces auteurs proposent l'existence de différents types de motivation qui évoluent sur un continuum d'autodétermination. L'EMCT comprend 24 items, six items par sous-échelles, qui correspondent aux différents types de motivation identifiés par Deci et Ryan : la motivation intrinsèque, quatre formes de motivation extrinsèque (par régulation intégrée, identifiée, introjectée et externe) ainsi que l'amotivation. Au total, 126 participants adultes (95 femmes et 31 hommes) impliqués dans un processus thérapeutique, ont répondu au questionnaire incluant la version expérimentale de l'EMCT ainsi qu'à différentes échelles mesurant des antécédents et des conséquences de la motivation face à la thérapie. Dans l'ensemble, les résultats révèlent que l'EMCT possède une cohérence interne satisfaisante et des qualités psychométriques comparables à celles obtenues pour la version originale anglaise. Les résultats de l'analyse factorielle exploratoire appuient le modèle à six facteurs proposé par Pelletier et al. (1997). De plus, l'évaluation de la validité de construit de l'EMCT a été réalisée de trois façons. Dans un premier temps, des analyses de corrélations de Pearson entre les six sous-échelles ont été réalisées et les résultats révèlent la présence d'un patron d'intercorrélation de type simplex ce qui appuie la validité d'un continuum d'autodétermination. Ensuite, les sous-échelles de l'EMCT ont été mises en liens avec différents construits représentant des antécédents et des conséquences de la motivation pertinents pour le domaine de la psychothérapie, de même qu'avec divers construits psychologiques. Les différences de genre sur les moyennes obtenues aux sous-échelles de l'EMCT ont également été vérifiées. De plus, afin de permettre une meilleure comparaison des versions anglaise et française, des analyses exploratoires ont été effectuées en reprenant la répartition originale des items dans les six sous-échelles telle que proposée par Pelletier et ses collègues (1997). Les résultats obtenus justifient la pertinence d'utiliser la structure originale du CMOTS pour corriger le test et l'utiliser en recherche ou en clinique. De plus, les résultats obtenus ont été discutés afin d'identifier des pistes pour de futures recherches et de mettre en lumière les implications cliniques et l'importance de la motivation humaine en psychologie.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2006
Lieu de publication:Trois-Rivières
Programme d'étude:Maîtrise en psychologie
Nombre de pages:166
ISBN:141231366X
Identifiant unique:10.1522/24733094
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences de l'éducation > Psychoéducation
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lalande, Gilles
Mots-clés:Motivation en éducation, Psychologie, Relations humaines, Thérapeutique, Motivation in education, Psychology, Interpersonal relations, Therapeutics, ECHELLE, MOTIVATION, THERAPIE, EMCT, CLIENT, RELATION, INTERPERSONNEL, THERAPEUTIQUE, THESE
Déposé le:01 janv. 2006 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:32
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630