LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Évaluation de l'activité biologique du Ledum groenlandicum Retzius

Dufour Dominic. (2006). Évaluation de l'activité biologique du Ledum groenlandicum Retzius. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
1MB

Résumé

Les produits naturels sont reconnus depuis longtemps comme une source de médicaments importante. Par exemple, entre 1940 et 2002, 40% des nouveaux anticancéreux étaient d'origine naturelle ou dérivée de produit naturel. Jusqu'à maintenant moins de 10 % des espèces du règne végétal ont été testées pour leur activité biologique. La plupart des espèces végétales de la forêt boréale n'ont jamais fait l'objet d'études approfondies sur les produits naturels bioactifs. Pourtant, les amérindiens utilisaient plusieurs de ces plantes pour traiter des maux très variés. Le Ledum groendlandicum {L. groenlandicum) est une de ces espèces et était utilisé pour traiter différentes pathologies impliquant des mécanismes d'oxydation ou d'inflammation comme l'asthme, les rhumatismes et les brûlures. Les espèces réactives de l'oxygène et de l'azote contribuent significativement à ces pathologies. Malheureusement, très peu d'études scientifiques ont été effectuées pour démontrer l'activité biologique de cette plante. Dans ce travail, les activités antioxydante, anti-inflammatoire et anticancéreuse d'extraits méthanoliques des branches et des feuilles de cette espèce ont été évaluées. Les deux extraits ont montré une activité antioxydante déterminée avec le test ORAC et un test sur cellule. De plus, les extraits ont démontré une activité anti-inflammatoire significative en inhibant le relâchement d'oxyde nitrique par 28% pour les tiges et par 17% pour les feuilles (25 ug/ml) dans les macrophages de souris (RAW 264.7) stimulé au LPS ce qui est comparable à l'effet du N-omega-nitro-L-arginine, un inhibiteur de l'oxyde nitrique synthétase, à une dose similaire. L'extrait de branche a aussi démontré une activité anticancéreuse significative avec une IC50 de 43±1 ^g/ml sur les carcinomes du colon (DLD-1) et de 65±8 ug/ml sur l'adénocarcinome du poumon (A-549). Une isolation guidée par l'activité anticancéreuse a permis d'isoler un triterpène bien connu, l'acide ursolique. Cette molécule était active contre les DLD-1 (IC50: 9,3 ± 0,3 |^M) et contre les A-549 (IC50: 8,9 ± 0,2 uM) suggérant qu'elle serait responsable, du moins en partie, de l'activité anticancéreuse de l'extrait de branches de L. groenlandicum.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2006
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:81
ISBN:1412313600
Identifiant unique:10.1522/24720514
Sujets:Sciences de la santé > Sciences médicales > Pharmacologie
Sciences de la santé > Sciences médicales > Immunologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Laprise, Catherine
Pichette, André
Mots-clés:Anticancéreux--Mécanisme d'action, Produits naturels, Composés bioactifs végétaux, THESE, LEDUM, GROENLANDICUM, ACTIVITE, BIOLOGIQUE, BIOACTIVITE, PRODUIT, NATUREL, COMPOSE, BIOACTIF, ANTICANCEREUX, ACIDE, URSOLIQUE
Déposé le:01 janv. 2006 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:33
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630