LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Comprendre le patrimoine matériel autochtone dans une perspective communautaire : l'exemple de la famille Connolly de Mashteuiatsh

Bergeron Cynthia. (2006). Comprendre le patrimoine matériel autochtone dans une perspective communautaire : l'exemple de la famille Connolly de Mashteuiatsh. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
9MB

Résumé

Mon travail de maîtrise s'insère à l'intérieur du projet de recherche «Design et culture matérielle; développement communautaire et cultures autochtones» volet «mémoire du territoire» (2003-2008). Il s'agit d'un projet financé par le programme d'Alliance de Recherche Universités-Communautés (ARUC)1 du CRSH. De nature expérimentale, ce projet vise à inscrire la notion de patrimoine dans un contexte de développement communautaire. En même temps, cette recherche tente d'approfondir l'utilisation des concepts reliés au design comme outils de développement, mais aussi comme outils de valorisation, de promotion et de transmission culturelle.

Mon projet de maîtrise consiste à mettre sur pied une méthodologie de développement communautaire inspirée d'une approche novatrice dans le domaine. La méthode préconisée est l'inventaire participatif qui permet à une communauté de mieux définir ce qu'elle considère comme étant son propre patrimoine culturel, par le biais d'une analyse de toutes les ressources potentielles du milieu. Cette méthode spécifique a été approfondie et expérimentée à maintes reprises par Hugues de Varine, expert international en développement communautaire et collaborateur au projet «Design et culture matérielle», dans des communautés françaises, portugaises et brésiliennes.

Je m'intéresse à un thème particulier, celui de la culture matérielle. Un premier objectif de recherche était de déterminer comment cette méthode peut être appliquée dans un contexte autochtone québécois. Une expérience pilote fut donc menée dans la communauté autochtone de Mashteuiatsh où, avec la collaboration de la famille Connolly, une collecte de données a été réalisée dans la maison familiale avec quatre de ses membres : Maude, Henriette, Jean-Marie et Jacynthe Connolly.

Un deuxième objectif de recherche était de mobiliser la participation collective des individus ciblés par l'étude à l'identification et à la définition de leur propre patrimoine matériel communautaire, un patrimoine vivant de plus en plus difficile pour les autochtones à reconnaître et à identifier, puisque submergé dans un contexte culturel imposé par l'invasion de cultures étrangères et par une certaine homogénéisation culturelle. Un troisième objectif de recherche était d'appliquer à l'inventaire participatif une banque de données informatisée conçue dans le cadre du projet «Design et culture matérielle» et créé en 1993 par Elisabeth Kaine et Pierre-André Vézina.

1 Projet dirigé par la professeure Elisabeth Kaine, département des Arts et lettres de l'Université du Québec à Chicoutimi et co-dirigé par la professeure Élise Dubuc de l'Université de Montréal.

Ce projet d'étude a amené les membres de la famille Connolly à réfléchir et à faire le bilan sur leur propre patrimoine matériel actuel et ce, à travers «l'inventaire participatif». Il a permis de vérifier la pertinence de l'outil informatique pour l'inventaire participatif, en plus de suggérer une approche plus conviviale pour son utilisation. Il a permis également de faire certaines recommandations au groupe de recherche quant à l'utilisation éventuelle de cet outil dans le cadre d'un inventaire participatif plus important.

Une des particularités de ce mémoire est qu'il accorde une place importante à la transmission de concepts théoriques portant sur le développement durable, la culture, la perte de l'identité culturelle, la culture matérielle et finalement, le patrimoine comme outils de développement communautaire. Aborder la question de patrimoine matériel autochtone dans le cadre de ce projet de maîtrise est l'occasion de revenir sur des préoccupations omniprésentes en ce qui a trait à la perte de l'identité culturelle, sans pour autant y apporter de véritables réponses. Tenter de comprendre l'étendue et la complexité de ce phénomène exige des recherches et des études plus exhaustives. Ma volonté était simplement de favoriser chez le lecteur, une plus grande ouverture et une meilleure compréhension de concepts relativement complexes sur le sujet qui nous intéresse.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2006
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en études et interventions régionales
Nombre de pages:118
ISBN:1412313457
Identifiant unique:10.1522/24655846
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Ethnologie
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Anthropologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Programmes d'études de cycles supérieurs en interventions régionales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Claveau, Cylvie
Kaine, Elisabeth
Mots-clés:Instruments, ustensiles, etc.--Québec (Province)--Mashteuiatsh (Réserve indienne)--Inventaires, Montagnais (Indiens)--Culture matérielle--Québec (Province)--Mashteuiatsh (Réserve indienne)--Bases de données, Implements, ustensils, etc.--Québec (Province)--Mashteuiatsh (Indian Reserve)--Inventories, Montagnais Indians--Material culture--Québec (Province)--Mashteuiatsh Indian Reserve--Bases de données, THESE, INVENTAIRE, PARTICIPATIF
Déposé le:01 janv. 2006 12:34
Dernière modification:20 sept. 2011 15:32
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630