LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Fusion partielle et microstructures associées dans l'auréole de contact du complexe igné de Duluth, Minnesota

Duchesne Louise. (2004). Fusion partielle et microstructures associées dans l'auréole de contact du complexe igné de Duluth, Minnesota. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
11MB

Résumé

La mise en place du Complexe igné de Duluth a provoqué un métamorphisme thermal, l'assimilation et la fusion partielle des roches l'entourant y compris la Formation de Virginia. Celle-ci est principalement constituée de métapélites et est la principale roche encaissante dans la partie nord-ouest du Complexe igné de Duluth. L'étude porte sur des échantillons provenant de différentes parties de cette formation. Afin d'établir les aspects minéralogiques et microstructuraux, une étude pétrographique et géochimique a été effectuée.

La pression au moment de l'intrusion était d'environ 2-2.5 kbar et la température était plus élevée que 650°C étant donné la présence de fondu. En fait, la température a dû atteindre au moins 750°C (nécessaire pour la production de pyroxene), voire même 800°C étant donné l'absence de biotite résiduelle dans quelques diatexites.

La fusion partielle a permis le développement de microstructures particulières. Plusieurs évidences de fluage et de ségrégation (séparation liquide - matériel solide) sont observées sur le terrain et dans les lames minces. Malgré cela, seul quelques échantillons montrent une perte de liquide minime (5-10%) à l'échelle de l'échantillon. Néanmoins, l'analyse géochimique de petits secteurs de quelques lames minces révèle un taux de fusion de plus de 26%. L'échelle de ségrégation n'était pourtant que de l'ordre du millimètre au centimètre. La faiblesse des contraintes de déformation et la durée du métamorphisme sont en cause. En effet, le refroidissement dans un contexte de métamorphisme de contact est rapide et la déformation faible. Tout congèle rapidement et empêche la ségrégation de se poursuivre.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2004
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences de la terre
Nombre de pages:217
ISBN:141231206X
Identifiant unique:10.1522/18326390
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences appliquées > Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Sawyer, Edward W.
Mots-clés:Géochimie, Pétrologie, Métamorphisme (Géologie), Minéralogie, Roches--Microstructure--Minnesota--Duluth (Minn.), Geochemistry, Petrology, Metamorphism (Geology), Mineralogy, Rocks--Microstructure--Minnesota--Duluth (Minn.), MICROSTRUCTURE, AUREOLE, CONTACT, DULUTH, MINNESOTA, PETROLOGIE, GEOCHIMIE, ROCHE, MINERALOGIE, METAMORPHISME, COMPLEXE, IGNE, THESE
Déposé le:01 janv. 2004 12:34
Dernière modification:24 mai 2016 12:27
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630