LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Vieilles femmes en fleur[s] : mémoire et héritage ethnopédagogique sur les plantes médicinales

Dos Santos Selma. (2004). Vieilles femmes en fleur[s] : mémoire et héritage ethnopédagogique sur les plantes médicinales. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
11MB

Résumé

VIEILLES FEMMES EN FLEUR: MÉMOIRE ET HÉRITAGE ETHNO-PÉDAGOGIQUE SUR LES PLANTES MÉDICINALES DE FEMMES ÂGÉES, FEIRA DE SANTANA - BAHIA ? BRÉSIL

Le titre de cette étude cherche à qualifier les connaissances des femmes âgées. Généralement l'expression "en fleur" qualifie la jeunesse.

Dans ce travail, cependant, l'expression "en fleur" apparaît après l'adjectif "vieilles", s'opposant à l'usage habituel du terme. Mais il ne s'agit pas de s'opposer pour s'opposer. Les femmes âgées, les collaboratrices, sont des expertes de l'utilisation des plantes dans la perspective de la mémoire et de l'héritage ethno-pédagogique.

Le point central de cette étude c'est la connaissance qu'ont des femmes âgées sans scolarité formelle sur les plantes médicinales, et les valeurs ethno-pédagogiques qu'elles utilisent dans la transmission de cette connaissance. Les connaissances, issues de l'expérience avec les plantes médicinales, développées par les femmes âgées n'ont pas bénéficié de la reconnaissance et de la visibilité méritée à l'intérieur de l'univers de l'éducation formelle (le problème). Partant de ce problème, la question générale Qui oriente cette étude la est suivante: comment connaissances relatives à l'usage curatif des plantes médicinales sont transmises de génération en génération ?

La systématisation de ces connaissances est importante dans la mesure où celles-ci cherchent à répondre aux besoins de bien-être et aux aléas du quotidien, en rendant moins pénible la vie de personnes qui traversent des difficultés. Les valeurs subjectives qui se constituent dans cette situation de difficultés passent par la nécessité de survie et d'affirmation existentielle. Ces connaissances peuvent contribuer à la compréhension scolaire de certaines valeurs manifestées par les élèves à l'école.

Dans le champ épistémologique, la systématisation de ces connaissances consolide des définitions émergentes et alternatives de la réalité, à partir du dépassement de la connaissance locale, en la transformant de l'intérieur, en s'interpénétrant des sens produits par d'autres savoirs locaux, en la dénaturalisant à travers la critique scientifique. La transformation des savoirs locaux se produit avec la transformation du savoir scientifique et avec celle-ci intervient la transformation du sujet épistémique.

Ainsi, l'objet "valeurs ethno-pédagogiques utilisées par les femmes âgées dans le processus de transmission" se doit à la liaison directe entre la production de connaissances dans la culture et la nécessité de discuter un nouveau paradigme pour l'éducation formelle. L'objectif général est de décrire les connaissances que les femmes âgées sans scolarité formelle ont sur les plantes médicinales ; l'objectif spécifique est d'identifier et d'analyser les valeurs ethno-pédagogiques utilisées par les femmes âgées dans le processus de transmission des connaissances relatives à l'utilisation des plantes médicinales par les autres générations.

L'axe de la discussion est la conception de la science et du sens commun proposés par Santos (1989), quand, sur la base de la double rupture épistémologique, la science et le sens commun configurent la phronesis. L'argumentation s'appuie sur les présupposés théoriques suivants:

1/ Les femmes âgées sans scolarité formelle produisent des connaissances qui sont transmises aux nouvelles générations, connaissances qui résultent d'une culture de classe, de l'histoire de vie et de lutte de ces femmes; histoire marquée par la place qui elles occupent dans la production sociale de biens et de services. Selon ce présupposé, la guérison de maladies par les plantes médicinales à partir des connaissances des plus vieux est conçue comme ayant une plus grande valeur que les "médicaments des médecins".

2/ L'efficacité que présentent quelques plantes médicinales fait partie du quotidien de ces sujets (les femmes âgées) et a été validée, au cours du temps, par l'expérience des générations antérieures. La conception d'efficacité est assurée par la transmission orale investie d'un processus éducatif qui culmine avec un savoir et un usage qui présentent des valeurs ethno-pédagogiques.

3/ Le troisième présupposé se réfère au rapport entre les savoirs des femmes âgées et l'éducation formelle qui est réorganisé par les connaissances des nouvelles générations. Ainsi, il est nécessaire de prendre en compte l'influence des valeurs et des modèles de l'école et des moyens de communication de masse sur la vie des individus.

Le réseau conceptuel est présenté à partir de la confrontation entre le savoir des femmes âgées et le savoir institutionnalisé, développant ensuite les concepts-clés: éducation, mémoire, subjectivité, culture, valeurs ethno-pédagogiques, femmes âgées, genre, plante médicinale.

La note méthodologique se réfère à l'étude de cas avec l'application des techniques de l'histoire orale thématique et de l'histoire de vie de 5 femmes âgées entre 70 et 90 ans, résidant dans des quartiers périphériques de la commune de Feira de Santana (Bahia, Brésil); l'inventaire des plantes utilisées par ces femmes; l'analyse et l'interprétation des données basées sur l'ethno-pédagogie. Pour l'analyse des valeurs ethno-pédagogiques dans une perspective interdisciplinaire, nous avons utilisé les conceptions d'éducation et d'homme politique, sujet actif et conscient de Freire et de Freinet. Nous discutons la nécessité d'un nouveau paradigme pour l'éducation formelle à partir de l'ethno-pédagogie. Sur la base d'une conception de l'éducation qui donne la parole au peuple, nous pouvons comprendre l'ethno-pédagogie comme l'ensemble des études situées à l'interface de la pédagogie et de l'anthropologie. Cette interface va au-delà d'une simple relation entre les deux sciences, elle comprend la complexité qui est implicite dans les inter-relations entre l'éducation et les systèmes culturels. Du point de vue épistémologique, cela est d'une extrême importance puisque commence à se configurer une réponse concrète à la crise du paradigme cartésien de disciplines générant des disciplines.

L'ethno-pédagogie est un (entre)croisement de savoirs qui réunit des personnes différentes, ayant des niveaux divers de compétences, connaissances, habiletés spécifiques, en situations d'apprentissages mutuels. Elle constitue le processus de construction et d'organisation de la réflexion collective sur les déterminations naturelles et historico-sociales.

A partir de la possibilité offerte par l'ethno-pédagogie, une analyse et une interprétation des données ont été faites dans le chapitre intitulé "Femmes âgées en fleur : mémoire et héritage ethno-thérapeutique de femmes âgées sur les plantes médicinales". L'analyse et l'interprétation des données commencent par une brève réflexion théorique et sont divisées en six parties. La première est "Le contexte géographique de la recherche". La seconde, "Quelques aspects historiques des plantes médicinales dans la vie brésilienne", a comme sous parties: les usages du pouvoir invisible dans la guérison, la femme sorcière dans le Brésil colonial, l'avortement ne s'enseigne pas, l'influence de l'Église dans l'inculcation des valeurs, la confiance dans la parole de la commère. La troisième partie, "La parole des collaboratrices", est sous divisée de la manière suivante: la présence de la cohésion et de la cohérence dans le discours des collaboratrices; remèdes par les plantes médicinales, parmi lesquelles: recettes de sirops, combinaison des plantes, rapports entre le remède maison et la médecine traditionnel; l'efficacité du remède, les superstitions et les croyances sur les usages de quelques plantes médicinales. La quatrième partie est le Catalogue des plantes médicinales utilisées par les collaboratrices. Il fait référence au nom populaire, au nom scientifique de la plante, à la partie utilisée, à l'indication ethnothérapeutique et au sigle numérique de dépôt reçu par l'Herbier de l'Universidade Estadual de Feira de Santanta (UEFS). La sixième partie est le catalogue photographique de 135 plantes médicinales.

Nous considérons que le manque d'assistance médicale aux populations à ressources financières faibles a toujours favorisé le développement de thérapeutiques par les femmes qui, en voyant la souffrance d'êtres aimés, utilisaient ou utilisent les expériences et les tentatives de guérisons employées par les plus vieux.

Le "sens commun éclairé" et la "science prudente" se respectent mutuellement quand ils confrontent leurs connaissances, en établissant un nouvel apprentissage. Dans cette perspective, nous avons cherché à connaître ce que dit la science sur les données recueillies auprès des collaboratrices.

Pour éviter les confusions dues à l'imprécision des noms populaires de 211 plantes citées par les collaboratrices, 166 ont été collectées, décrites et déposées dans l'herbier de l'Universidade Estadual de Feira de Santana, afin de les identifier. Des 166 déposées, 98 ont été identifiées par comparaison ou par des spécialistes. Les familles scientifiques les plus utilisées sont: Lamiaceae, Asteraceae, Solanaceae, Cucuribataceae et Myrtaceae. Sur la base de la littérature consultée (Corrêa, 1998; Matos, 1999), 54 des 211 plantes du catalogue des collaboratrices, ont été reconnues par la science comme ayant une valeur thérapeutique. Nous en concluons que la science entreprend des études basées sur les informations de la population qui a une tradition d'utilisation des plantes médicinales.

Les actions prouvées scientifiquement ne sont pas différentes des informations données par les collaboratrices. Dans certains cas, on doit observer des précautions dans l'utilisation de quelques plantes, puisque leur toxicité est prouvée à forte dose; par exemple: avocat (Persea americana L.), armoise commune (Artemisia vulgaris L.), rue odorante (Ruta graveolens L.), "comigo-ninguém-pode" {Dieffenbachia maculata (Loddiges) G. Don), menthe pouliot (Menîha pulegium L.).

Les plantes médicinales les plus utilisées sont : courge {Cucurbita pepo L.), acerola (Malpighia glabra L.), "alumã" {Vernonia bahiensis Toi.), goyavier {Psidium guineense Sw.), faux poivrier {Schinus terebinthifolius Raddi), aloés {Aloe vera Burm. F.), banane {Musa paradisíaca L.), cajuier {Anacardium occidentale L.), "cana-de-macaco" {Costus discolor Rose), cannelle {Cinnamomum zeylanicum Nées), citronnelle {Cymbopogon citratus (D. C.) Stapf.), "catinga de porco" {Caesalpinia pyramidalis Tull), "erva-cidreira" {Lippia alba (Mill) N. E. Br), fenouil {Foeniculum vulgare Miller), eucalyptus {Eucaliptus tereticornis Smith), tournesol {Helianthus annum L.), goyave {Psidium guajava L.), plectranthus {Plectranthus amboinicus (Lour.) Spreng.), "hortelã miúdo" {Mentha villosa Huds.), jenipapo {Genipa americana L.), orange {Citrus cf sinesis Osbeck), pamplemousse {Citrus lineata Risso), citron {Citrus limonum Risso), papaye {Carica papaya L.), mangue {Mangifera indica L.), maracujá {Passiflora cincinnata Mart), flamboyant nain {Caesalpinia pulcherrima Swartz), anserine {Chenopodium ambrosioides L.), maïs {Zea mays L.), herbe du chagrin {Phyllanthus niruri L.), tamarinier {tamarindus indica L.), "vassourinha" {Scoparia dulcis L.). Les maladies les plus combattues par les plantes médicinales sont: les maladies saisonnières (asthme, bronchite, grippe, refroidissement, toux), les affections du foie, l'absence de menstruation, les coliques, les diabètes, la diarrhée, les douleurs des reins, les blessures, les inflammations, la nervosité, les rhumatismes, les infections produites par les vers.

Les considérations finales approfondissent la discussion sur l'ethno-pédagogie, présentent une réflexion générale sur les idées de Santos, Freire et Freinet, identifient et analysent les valeurs ethno-pédagogiques: le dialogue, l'amour, la sociabilité, la connaissance du monde, la coopération, le conseil, l'efficacité, l'échange d'expérience ou de travail.

Je considère que nous devons nous diriger vers le chemin de la tolérance et du dialogue dans les milieux éducatifs. Cette pensée est basée sur les préoccupations d'auteurs tels que Freire, Freinet et Santos qui, en vivant les marques de leur temps, présentent une issue pour la relation éducative. Ils définissent la connaissance comme une pratique sociale qui doit donner sens à la vie. Un sens qui ait une subjectivité avec des logiques émancipatrices, en concevant et en désirant des alternatives sociales, en cherchant à transformer les relations de pouvoir en "relations d'autorité partagée".

Dans cette perspective, la Pédagogie doit incorporer non un discours mais une pratique ethnographique des potentialités bio-anthropologiques de la connaissance. Ouverte aux diverses formes de connaître manifestées par les diverses cultures, évitant l'ethnocentrisme, la sacralisation et les paradigmes non questionnables. L'ouverture vers un nouveau connaître est un redimensionnement culturel dans lequel la réalité est présente dans les actions éducatives.

Le projet pédagogique d'une école doit, dès l'éducation infantile, créer des habitudes de tolérance face au différent ou au divergent, telles que l'apprentissage de la coopération et de la subordination de l'intérêt personnel ou de groupe, à l'intérêt général, au bien commun. Par le respect de ces principes et à partir de l'implantation de quelques routines concernant ce qui doit être évité par l'école, la première référence pour l'école publique serait de savoir dans quelle mesure cette école est démocratisée, la démocratisation étant comprise ici comme l'universalisation de l'accès et de la permanence dans l'institution scolaire.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2004
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en éducation
Nombre de pages:242
ISBN:1412311195
Identifiant unique:10.1522/17846218
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de l'éducation > Programmes d'études de cycles supérieurs en éducation (maîtrise, DESS et programmes courts)
Mots-clés:Femmes âgées--Brésil--Savoir et érudition, Plantes médicinales, Biens culturels, Older women--Brazil--Knowledge and learning, Botany, Medical, Cultural property, THESE, BRESIL, PLANTE, MEDECINAL, HERITAGE, ETHNO-PEDAGOGIQUE, VALEUR, FEMME, AGE, CONNAISSANCE, PROCESSUS, TRANSMISSION, INTERGENERATIONNAL, TRANSGENERATIONNEL
Déposé le:01 janv. 2004 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:12
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630