LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Relation entre les stratégies d'adaptation et les manifestations post-traumatiques et dépressives des sinistrés des inondations de juillet 1996 au Saguenay

Simard Nathalie. (2000). Relation entre les stratégies d'adaptation et les manifestations post-traumatiques et dépressives des sinistrés des inondations de juillet 1996 au Saguenay. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img]
Prévisualisation
PDF
3MB

Résumé

Sommaire En juillet 1996 au Saguenay, des inondations ont ébranlé le sentiment de sécurité de milliers d'individus, les forçant à quitter leur domicile pour des périodes pouvant varier de quelques heures à plusieurs mois. De nombreux sinistrés ont perdu leur maison, leur terrain et leurs biens personnels. Les répercussions de ce désastre sur les activités de la vie quotidienne ont amené les victimes à adopter des stratégies d'adaptation en vue de faire face à leurs difficultés. Les objectifs de cette recherche visent à identifier les stratégies d'adaptation utilisées par les sinistrés en fonction de leur sexe, à décrire l'état de santé psychologique des victimes deux ans après leur exposition au désastre et à analyser les relations entre les stratégies d'adaptation utilisées et l'état de santé psychologique des sinistrés. Sélectionnés au hasard, 89 femmes et 88 hommes, propriétaires occupants de leur demeure endommagée, ont répondu à un questionnaire administré par un interviewer incluant, entre autres, le « Ways of Coping Questionnaire », le « Impact of Event Scale » et le « Beck Depression Inventory ». Ces instruments de mesure évaluent respectivement les stratégies d'adaptation utilisées par les sinistrés, les manifestations post-traumatiques et les manifestations dépressives. Les résultats montrent que les hommes et les femmes sont équivalents sur presque toutes les variables qui ont trait aux caractéristiques sociodémographiques, au contexte des inondations, à la perception et au changement de l'état de santé ainsi qu'aux événements de vie post-désastre. De plus, il n'existe aucune différence significative entre les hommes et les femmes quant à leur fréquence d'utilisation des diverses stratégies d'adaptation ainsi qu'à leurs niveaux de manifestations post-traumatiques et dépressives. Les résultats indiquent toutefois que plus les sinistrés utilisent des stratégies de distanciation/évitement, plus les niveaux post-traumatiques et de dépression sont élevés. En ce qui a trait aux stratégies Ill de recherche de soutien social, une relation positive a été notée avec les manifestations posttraumatiques tandis qu'aucun lien significatif n'a été observé avec les manifestations dépressives. Enfin, aucune relation significative n'existe entre les stratégies de réévaluation positive/résolution de problèmes et les deux variables de santé psychologique. L'absence de différence significative entre les genres peut s'expliquer par l'hypothèse de la « contrainte des rôles » de Ptacek, Smith, & Zanas (1992). Face à un même stresseur, en l'occurrence une inondation, les hommes et les femmes s'adaptent de façon similaire. Cet événement a probablement affecté les représentants de chaque sexe en touchant des dimensions tout aussi importantes chez les femmes (p. ex., travaux ménagers) que chez les hommes (p. ex., aménagement du terrain). L'absence de différence entre les sexes quant à la recherche de soutien social peut provenir du fait que la majorité des sinistrés du Saguenay habitent près des membres de leur famille. En effet, cette situation peut favoriser l'obtention d'aide concrète et de soutien moral indépendamment du sexe des répondants. Des auteurs mentionnent que peu importe les stratégies d'adaptation utilisées, les symptômes post-traumatiques demeurent présents, ce qui peut expliquer le lien inverse à ce qui a été postulé entre les stratégies de recherche de soutien social et les manifestations posttraumatiques. L'absence de lien entre les stratégies de recherche de soutien social, de réévaluation positive/résolution de problèmes et les manifestations dépressives peut également s'expliquer par le type d'instrument de mesure. Quant aux dimensions de réévaluation positive/résolution de problèmes, elles combinent deux grandes fonctions adaptatives (adaptation centrée sur l'émotion et sur le problème), ce qui a pu influencer les résultats. Des suggestions sont formulées en vue de développer des nouvelles avenues de recherche sur les désastres.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2000
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en psychologie
Nombre de pages:72
ISBN:1412308852
Identifiant unique:10.1522/12048735
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Lachance, Lise
Mots-clés:Victimes de catastrophes--Québec (Province)--Saguenay - Lac-Saint-Jean, Adaptation (Psychologie), Disaster victims--Quebec (Province)--Saguenay - Lac-Saint-Jean, Adaptation (Physiology), ADAPTATION, BCK, CATASTROPHE, COPING, DELUGE, DEPRESSION, EVENT, IMPACT, INONDATION, INVENTORY, MANIFESTATION, POST-TRAUMATIQUE, PSYCHOLOGIE, QUESTIONNAIRE, SAGUENAY, SCALE, SINISTRE, STRATEGIE, STRESS, THESE, TROUBLE, WAYS
Déposé le:01 janv. 2000 12:34
Dernière modification:03 juin 2011 13:42
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630