LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Bilan du rétablissement de l'aigle royal (Aquila chrysaetos) pour la période 2005-2018

Anctil Alexandre, Beaudet Sylvie, Côté Pascal, Dumas Pierre-Alexandre, Lapointe Jean, Lemaître Jérôme, Maisonneuve Charles, St-Louis Antoine, Fradette Pierre, Ibarzabal Jacques, Lapointe Stéphane, Shaffer François et Fitzgerald Guy. (2020). Bilan du rétablissement de l'aigle royal (Aquila chrysaetos) pour la période 2005-2018. Équipe de rétablissement des oiseaux de proie du Québec, Ministère des forêts, de la faune et des parcs.

[img] PDF
Administrateurs seulement

1MB

Résumé

Au cours du 20e siècle, l’aigle royal a connu un déclin important partout en Amérique du Nord, principalement en raison de la persécution par les humains (abattage, piégeage et dérangement). À partir de la fin des années 1970, à la suite de la réduction des cas d’abattage et de la diminution de certaines sources de contamination, l’espèce a connu une augmentation dans l’est de l’Amérique du Nord. Néanmoins, au tournant des années 2000, la situation de l’aigle royal demeurait précaire. Au Québec, afin de favoriser le rétablissement de l’espèce à l’échelle provinciale, un plan de rétablissement a été publié en septembre 2005 par l’Équipe de rétablissement de l’aigle royal au Québec, dorénavant appelée l’Équipe de rétablissement des oiseaux de proie du Québec (EROP). En date du 31 décembre 2018, parmi les 22 actions proposées par le plan de rétablissement, 17 actions ont été réalisées, 3 sont en cours de réalisation et 2 n’ont pas été réalisées. La mise en oeuvre des actions a nécessité la réalisation de nombreux projets, certains effectués par l’EROP en collaboration avec des partenaires et d’autres, par le gouvernement ou par des groupes de conservation. Ainsi, depuis 2005, au moins 809 700 $ en ressources humaines et financières ont été investis dans la mise en oeuvre du plan de rétablissement, dont 77 % par des partenaires et 29 % par le MFFP. Depuis la parution du plan de rétablissement de l’aigle royal en 2005, l’espèce a connu une augmentation partout dans la province, selon les données provenant des décomptes obtenus durant la migration. De plus, le nombre de territoires de nidification connus est maintenant de 153, ce qui représente une augmentation de près de 100 % depuis 2005. De ce nombre, 143 ont été actifs il y a moins de 25 ans et 86 au courant des cinq dernières années. Toutefois, cette hausse significative est en très grande partie le reflet des efforts de recherche qui n’ont cessé de s’accroître depuis la désignation de l’espèce. Puisque la capacité de support du milieu ne semble pas avoir été atteinte, tout indique que la population continuera de croître au cours des prochaines années. Néanmoins, selon les données actuelles disponibles de l’état de la population d’aigles royaux au Québec, l’EROP juge qu’il est nécessaire de mettre à jour le plan de rétablissement. De plus, considérant que différentes menaces pèsent toujours sur l’espèce et que certaines mesures du premier plan de rétablissement sont toujours en cours de réalisation ou non réalisées, l’EROP considère qu’il est essentiel de poursuivre les efforts de protection, de recherche et de sensibilisation pour assurer la protection et le rétablissement de l’aigle royal au Québec.

Type de document:Rapport
Date:Mars 2020
Nombre de pages:60
Organisation:Équipe de rétablissement des oiseaux de proie du Québec, Ministère des forêts, de la faune et des parcs
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Biologie et autres sciences connexes
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales
Mots-clés:Aquila chrysaetos, aigle royal, Québec, rétablissement, protection, golden eagle, recovery
Informations complémentaires:La version intégrale de ce document est accessible à l'adresse suivante : https://mffp.gouv.qc.ca/documents/faune/bilan_retablissement_aigle_royal_2005-2018.pdf
Déposé le:02 juin 2020 20:41
Dernière modification:02 juin 2020 20:41
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630