Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

La pratique actuelle et les obstacles à la pratique de l’entrainement mental selon la perception d’entraineurs et d’athlètes en natation

Martin Elisabeth. (2021). La pratique actuelle et les obstacles à la pratique de l’entrainement mental selon la perception d’entraineurs et d’athlètes en natation. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

La préparation d’un athlète à la performance sportive implique qu’il travaille de concert plusieurs aspects ; physique, mental, technique, tactique et social. Cependant, la préparation mentale dans le sport est une composante qui semble négligée par les athlètes et les entraineurs, car elle est la dernière à être entrainée, lorsqu’elle l’est. Il y a une méconnaissance des effets de l’entrainement mental sur la performance sportive, un manque de ressources professionnelles et une sous-utilisation des ressources disponibles à ce sujet. Ainsi, le présent projet de recherche a pour objectifs d’identifier les effets de l’entrainement mental sur la performance sportive selon des entraineurs et des athlètes en natation, d’identifier les stratégies d’entrainement mental les plus utilisées en natation, de démontrer comment l’entrainement mental est intégré à la pratique sportive et à la périodisation d’entrainement ainsi que d’identifier les obstacles à la pratique de l’entrainement mental. Pour ce faire, des entrevues semi-structurées ont été effectuées auprès de douze nageurs, ainsi que cinq entraineurs de niveau provincial en natation. Les réponses de chacun des participants ont été analysées à l’aide d’une approche inductive générale d’analyse de données qualitatives. Il en résulte que les entraineurs pratiquent l’entrainement mental avec leurs athlètes, mais se disent limités dans leurs compétences à ce sujet, ce qui les rend parfois inconfortables. En ce qui concerne les athlètes, ils ont entièrement confiance en leur entraineur en ce qui a trait à la préparation mentale. Ils mentionnent ne pas pratiquer l’entrainement mental durant leurs entrainements, mais tout de même avoir développé certaines techniques. Enfin, cette étude permet de démystifier la vision des entraineurs et des athlètes concernant la préparation mentale. Cette prise de conscience facilitera le développement et l’atteinte du plein potentiel autant chez l’entraineur que chez l’athlète, car il est possible de s’entrainer mentalement sur une base quotidienne au même titre que l’entrainement physique, technique, tactique et social.

An athlete’s preparation to performance requires working on many aspects such as physical, mental, technical, tactical, and social. However, mental preparation in sport is one of the aspects that seems to be neglected by athletes and coaches because it is the last to be trained, when it is. Swimming athletes and coaches have a lack of knowledge about mental training effects on sports performance. There is also a lack of resources and a disuse of available resources about mental training. Therefore, the goals of this study were to identify the effects of mental training on performance based on swimmers and swimming coaches’ perception, to know the most used mental training strategies and how they are included to the annual periodization and to understand the obstacles encountered by swimming athletes and coaches when introducing and practising mental training. Semi-structured interviews were conducted with twelve swimmers and five swimming coaches from a provincial level. Each answer was analyzed with a general inductive approach for qualitative data. The outcome of this study was that coaches are practising mental training with their athletes, but they are limited by their lack of knowledge, and they are sometimes uncomfortable with it. Concerning the athletes, they are confident about their coaches’ skills on mental training, and they know that if they are experiencing any problems, they can talk to them. On the other hand, swimmers also mentioned that they are not practising mental training during their swimming training. They rather developed mental training techniques on their own, according to their needs. Thus, this study allowed understanding athletes’ and coaches’ perception about mental training. This awareness will facilitate the development and the attainment of the athletes and coaches’ full potential because it is possible to practice mental training daily such as physical, technical, tactical, and social training.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2021
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales
Nombre de pages:215
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation > Éducation physique
Sciences de la santé > Sciences de l'activité physique et réadaptation > Kinésiologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en sciences cliniques et biomédicales
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Plouffe, Jacques
Mots-clés:entrainement mental, entraineurs, habiletés mentales, nageurs, natation, performance sportive, mental training, swimming, swimmers, coaches, sport performance, mental skills
Déposé le:07 mars 2022 15:11
Dernière modification:10 mars 2022 22:28
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630