Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Liens entre l’insatisfaction corporelle à l’adolescence et la satisfaction dans les relations conjugales à l’âge adulte

Boulianne-Simard Catherine. (2022). Liens entre l’insatisfaction corporelle à l’adolescence et la satisfaction dans les relations conjugales à l’âge adulte. Essai doctoral, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
666kB

Résumé

À l’époque d’Instagram, de Facebook, de Snapchat et d’autres réseaux sociaux, la préoccupation des adolescents pour leur image corporelle est un phénomène bien connu. De nombreux chercheurs s’intéressent à cette réalité, surtout en raison du rôle significatif de l’insatisfaction corporelle en tant que facteur de risque sur le développement de problèmes physiques et psychologiques (p. ex., dépression, anxiété, troubles alimentaires, idéations suicidaires, etc.). Peu d’études ont toutefois considéré les conséquences à long terme de cette insatisfaction dans les relations intimes. Pourtant, la satisfaction conjugale apparait également être un sujet d’actualité alors que l’on entend beaucoup parler de violence conjugale et de séparation. Dans ce contexte, une analyse des données de l’Enquête longitudinale auprès des élèves saguenéens et jeannois (ELESJ) a été réalisée afin de mieux comprendre les liens entre la trajectoire d’insatisfaction corporelle à l’adolescence et la satisfaction dans les relations intimes à l’âge adulte. Cette base de données comprenait les données des participants ayant complété au moins 3 des 4 temps de suivi, à 16, 18, 24, ou 26 ans. Au total, la base de données comprend 285 participants en couple (66.7% de femmes). L’image corporelle a été mesurée aux quatre premiers temps de mesure, et la satisfaction conjugale (comprenant l’ajustement dyadique, la passion, l’engagement et l’intimité), a été mesurée à 26 ans. Des analyses de courbe de croissance latente ont été réalisées, en contrôlant pour le sexe et l’indice de masse corporelle. Les résultats de ces analyses indiquent que l’insatisfaction corporelle a diminué dans le temps de 14 à 24 ans (-0,373 p = .004). De plus, ils permettent de constater que l’insatisfaction corporelle à 14 ans était associée négativement à la satisfaction dans les relations conjugales à 26 ans (-0,333 p = 0.004). Toutefois, l’évolution de l’insatisfaction corporelle dans le temps (la trajectoire entre 14 et 24 ans) n’était pas liée à la satisfaction conjugale. Ces résultats sont intéressants puisqu’ils suggèrent que des interventions plus ciblées pour promouvoir une meilleure satisfaction corporelle à l’adolescence pourraient avoir des impacts à long terme et permettre une meilleure satisfaction dans leurs relations amoureuses à l’âge adulte.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Essai doctoral)
Date:2022
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en psychologie
Nombre de pages:46
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Dion, Jacinthe
Mots-clés:adolesence, âge adulte, étude longitudinale, image corporelle, insatisfaction corporelle, satisfaction conjugale
Déposé le:13 juill. 2022 09:56
Dernière modification:13 juill. 2022 15:02
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630