Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Les impacts d’une crise résidentielle causée par un sinistre atypique sur l’état de santé biopsychosociale et la représentation du chez-soi

Malenfant Alyson. (2022). Les impacts d’une crise résidentielle causée par un sinistre atypique sur l’état de santé biopsychosociale et la représentation du chez-soi. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

L’objectif du présent mémoire est de décrire le vécu des personnes ayant dû faire face à la contamination de leur demeure par la mérule pleureuse. La composante biologique de ce problème de bâtiment est relativement bien détaillée dans la littérature scientifique. Toutefois, dans les écrits recensés sur le sujet, c’est principalement le potentiel destructeur et la rapide expansion de ce type de champignon qui sont documentés (Bech-Andesen, 1995; Ginns et al, 1990; Jennings et Bravery, 1991; Singh, 1994; Palfreyman et al, 1996). Jusqu’à aujourd’hui, peu, voire aucune étude, n’a cependant été réalisée à propos des répercussions directes et indirectes de la contamination de son domicile par la mérule pleureuse chez les propriétaires occupants. Pourtant, cette contamination peut avoir des impacts sur la vie personnelle, conjugale, familiale, sociale, professionnelle et spirituelle de ces derniers. C’est d’ailleurs ce à quoi ce mémoire s’est intéressé. Afin de pouvoir documenter les difficultés vécues par les personnes concernées tout au long de leur parcours résidentiel ainsi que les conséquences de la contamination de leur domicile par la mérule pleureuse, seize adultes issus de diverses régions du Québec ont complété une entrevue semi-dirigée. Ces participants étaient, au moment de l’entrevue, âgés de 32 à 79 ans et majoritairement en couple. La moitié d’entre eux étaient détenteurs d’un diplôme d’études supérieures, le tiers déclarait en 2019 un revenu familial annuel supérieur à 90 000 $, et la majorité avait pris possession du domicile contaminé entre 2010 et 2020. De plus, la majorité des résidences contaminées étaient construites sur un vide sanitaire. Au moment de la découverte de la mérule pleureuse, les principales réactions des participants ont été de la tristesse, du désespoir, un choc émotionnel, du dégoût et de la répulsion. Comme la grande majorité des répondants ne connaissaient rien de la mérule pleureuse avant qu’elle n’apparaisse chez eux, la plupart ont ressenti de l’impuissance et ignoraient à qui s’adresser pour obtenir de l’aide. Les entrevues ont permis de constater que tous les participants ont vécu de nombreuses difficultés au cours de leur parcours résidentiel. Relevons par exemple que plusieurs participants ont été relocalisés, que ce soit de manière temporaire ou permanente. Ces derniers ont rencontré des difficultés supplémentaires en raison de cette relocalisation, entre autres des sentiments de deuil, de déracinement, de stress et de profonds bouleversements de leurs habitudes de vie. Outre les difficultés associées à la relocalisation, plusieurs participants ont éprouvé divers autres sentiments et difficultés au cours de leur parcours, notamment de l’incertitude, de l’insécurité économique, un manque d’informations au sujet de leur situation actuelle et future, de la lourdeur bureaucratique, du stress financier, de l’épuisement, de la surcharge mentale, des symptômes anxieux et dépressifs, des problèmes de santé physique comme des difficultés respiratoires et digestives, ainsi qu’un sentiment d’impuissance générale causé par le manque de ressources informatives et de soutien. Plusieurs répondants ont traversé des périodes d’isolement social en raison du temps et de l’énergie qu’ils devaient consacrer à la résolution des problèmes liés à la contamination de leur domicile par la mérule, ainsi que l’incompréhension des membres de leur entourage. Parmi les difficultés rencontrées par les participants, une est commune à tous : les importantes pertes financières encourues. En ce qui a trait aux conséquences de la contamination du domicile par la mérule pleureuse, cette étude a permis de constater qu’une telle situation a diverses répercussions dans la vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle des propriétaires occupants. Des problèmes de santé physique et mentale ont également été constatés, allant même jusqu’aux pensées suicidaires. À la fin de chaque entrevue, les participants ont adressé leurs recommandations aux autres propriétaires occupants et aux acteurs susceptibles d’être impliqués auprès des personnes confrontées à la présence de la mérule pleureuse au sein de leur domicile. À ce sujet, il a entre autres été suggéré de contacter l’OBNL Mérule Pleureuse Québec afin d’être rapidement mis en contact avec les bonnes ressources. De plus, l’ensemble des répondants estiment que l’aide financière offerte par le programme de la SHQ devrait être bonifiée et que les normes et règlements de ce programme auraient avantage à être clarifiés. De plus, ils estiment que les délais pour recevoir une réponse quant à l’éligibilité pour recevoir un soutien financier pourrait être raccourci. Ils souhaiteraient aussi que le gouvernement offre davantage de services en soutien psychosocial et qu’il engage un expert pour mieux répondre aux besoins des sinistrés.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2022
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en travail social
Nombre de pages:142
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Service social et travail social
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en travail social
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Maltais, Danielle
Cherblanc, Jacques
Mots-clés:chez-soi, conséquences psychosociales, mérule pleureuse, sinistre, concept du chez-soi, santé post-sinistre
Déposé le:20 juill. 2022 08:16
Dernière modification:21 juill. 2022 13:15
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630