LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Dans quelle mesure la satisfaction conjugale est-elle influencée par l’attachement et l’amour ?

Bouchard Nelson. (2018). Dans quelle mesure la satisfaction conjugale est-elle influencée par l’attachement et l’amour ? Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

Le concept de satisfaction conjugale, ainsi que les différents facteurs inhérents à sa compréhension, occupent une place importante dans le champ d’étude des relations de couple. La présente étude cherche à établir les effets de l’attachement amoureux et de l’amour sur la satisfaction conjugale d’adultes émergents, en mesurant l’impact du rôle médiateur et modérateur de l’amour (engagement, intimité et passion) dans ces relations. Les données utilisées pour cet essai proviennent d’une recherche longitudinale, qui s’est poursuivie sur une période de 12 ans, auprès de jeunes, initialement âgés de 14 ans, dans le cadre de l’Enquête longitudinale auprès des élèves saguenéens et jeannois âgés de 14 ans en 2002 (ELESJ-14) menée par le groupe ECOBES recherche et transfert. Le présent essai s’est intéressé aux données amassées en 2012, pour le Questionnaire sur les expériences d’attachement amoureux (QEAA; Lafontaine, Brassard, Lussier, Valois, Shaver, & Johnson, 2015) et en 2014 pour les questionnaires sur le triangle amoureux de Sternberg (Questionnaire sur la relation amoureuse; Crevier, Poulin, & Boilard, 2012) et la satisfaction conjugale (Échelle d’ajustement dyadique (DAS-4); Sabourin, Valois, & Lussier, 2005). Les participants étaient alors âgés de 24 et 26 ans respectivement. Au départ, 605 participants ont pris part à l’étude, dont 98 % sont francophones, caucasiens, de religion catholique et issus de familles dont les ancêtres sont canadiens-français. Des analyses acheminatoires ont été effectuées à partir de questionnaires complétés en 2012, par 161 participants en couple. Les résultats obtenus démontrent que l’attachement évitant exerce un effet indirect sur la satisfaction conjugale en passant par l’intimité et l’engagement amoureux, confirmant ainsi un effet médiateur complet de ces deux composantes du triangle de l’amour sur la satisfaction conjugale. De plus, l’intimité, l’engagement et la passion ont un effet direct sur la satisfaction conjugale. Également, les résultats suggèrent que les associations entre les variables à l’étude sont similaires chez les hommes et les femmes. Par ailleurs, les composantes du triangle de l’amour n’agissent pas comme modérateurs dans la relation entre l’attachement anxieux et la satisfaction conjugale. En somme, les résultats de la présente étude permettent de conclure que les individus qui présentent un style d’attachement amoureux démontrant de l’évitement ont de la difficulté avec l’intimité et l’engagement au sein de leur relation de couple, ce qui en retour entraîne une relation conjugale moins satisfaisante.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:Juin 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en psychologie
Nombre de pages:70
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences de la santé > Programmes d'études de cycles supérieurs en psychologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Dion, Jacinthe
Mots-clés:amour, attachement, satisfaction conjugale
Déposé le:01 août 2018 09:24
Dernière modification:15 août 2018 14:17
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630