LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Valorisation d'extraits de fleurs de Rhododendron groenlandicum pour des applications cosmétiques

Etienne Marion. (2018). Valorisation d'extraits de fleurs de Rhododendron groenlandicum pour des applications cosmétiques. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
1MB

Résumé

Le Rhododendron groenlandicum, plus communément appelé thé du Labrador, était utilisé par les Amérindiens pour traiter diverses affections telles que la tuberculose, les problèmes rénaux, les brûlures, etc. Des études précédentes ont montré que les feuilles de R. groenlandicum possédaient des propriétés antioxydante, anti-inflammatoire et cytotoxique envers les cellules cancéreuses. Cependant, les fleurs de R. groenlandicum ont été très peu étudiées auparavant. Le principal objectif de ce projet visait à étudier la composition chimique et l’activité biologique, des fleurs de R. groenlandicum. Pour atteindre cet objectif, plusieurs techniques de séparation ont été employées, d’abord la macération 50:50 MeOH:H2O, puis l’extraction liquide-liquide, suivie de colonnes DIAION et basse pression pour terminer par des HPLC préparatives. Cinq composés flavonoïdiques ont été isolés dans les extraits de fleurs de R. groenlandicum incluant la quercitrine, l’avicularine, l’afzeline, la catéchine et l’épicatéchine. Tous ces composés possèdent des propriétés antioxydantes avec des IC50 variant de 0,19 à 1,2 μg/ml. Il est intéressant de mentionner que l’avicularine, l’afzeline et la quercitrine sont rapportés pour la première fois dans R. groenlandicum. D’autre part, les huiles essentielles de fleurs et de feuilles de R. groenlandicum ont été préparées séparément afin d’étudier leur composition chimique respective. Le matériel végétal a donc été distillé par hydrodistillation et les huiles ont été analysées par chromatographie gazeuse sur GC-FID et GC-MS. Cette étude a révélé que les deux parties de la plante avaient une composition différente au niveau des composés et également de leurs proportions, tandis que les composés majoritaires de l’huile essentielle de fleurs sont le germacrene B (18,65%), l’α-selinene (18,53%) et le β-selinene (9,03%), ceux des feuilles sont l’α-selinene (13,99%), le germacrene B (13,20%) et l’α-pinene (8,59%). Ce projet a permis d’approfondir les connaissances phytochimiques sur R. groenlandicum en identifiant cinq composés présents dans ses fleurs ainsi que leurs activités biologiques.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Mémoire de maîtrise)
Date:2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Maîtrise en ressources renouvelables
Nombre de pages:70
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences naturelles et génie > Sciences naturelles > Chimie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences fondamentales > Programmes d'études de cycles supérieurs en ressources renouvelables, environnement et biologie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Legault, Jean
Pichette, André
Mots-clés:chimie, extraction, huile essentielle, Ledum groenlandicum, Rhododendron groenlandicum, thé du Labrador
Déposé le:01 août 2018 09:24
Dernière modification:11 sept. 2018 00:25
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630