LiveZilla Live Chat Software

Constellation, le dépôt institutionnel de l'Université du Québec à Chicoutimi

Vers la structuration d’un outil de prévention primaire de harcèlement horizontal au travail : création de repères dédiés à la réflexion éthique pour des travailleurs et gestionnaires

Martin Isabelle. (2018). Vers la structuration d’un outil de prévention primaire de harcèlement horizontal au travail : création de repères dédiés à la réflexion éthique pour des travailleurs et gestionnaires. Thèse de doctorat, Université du Québec à Chicoutimi.

[img] PDF
2MB

Résumé

Le harcèlement psychologique en milieu de travail est un phénomène encore bien présent dans les organisations, et ce, malgré le fait qu‟une loi contre le harcèlement au travail soit entrée en vigueur depuis 2004 au Québec. Ce fait indique que cette loi et les valeurs qui la sous-tendent ne rejoignent pas tous les travailleurs motivés à harceler un collègue. Ceci constitue la problématique de cette recherche. La question à laquelle cette recherche tente de répondre est: comment structurer des repères éthiques favorisant une réflexion, susceptibles de prévenir des actes de harcèlement horizontal? L‟objectif de cette recherche est de créer deux repères voués à la réflexion rationnelle visant la prévention d‟agissements de harcèlement horizontal et deux repères voués à la réflexion rationnelle visant la prévention de complicité managériale de harcèlement horizontal au travail.Au plan méthodologique, la recherche consiste, dans un premier temps, à identifier des objectifs ciblés lors d‟agissements de harcèlement horizontal et de complicité managériale de harcèlement horizontal au travail. Cette identification s‟est effectuée par le biais d‟une cueillette de données documentaires dans le domaine de la psychologie. Une fois ces objectifs identifiés, ceux-ci ont été analysés et structurés en catégories. Une fois catégorisés, ces objectifs ont été interprétés en termes de recherche de bien-être psychologique. Un premier type de repère a été construit avec des facteurs de bien-être psychologique au travail sélectionnés à partir de recherches dans divers domaines de la psychologie. Afin de vérifier si les objectifs ciblés par le harcèlement étaient susceptibles d‟être cohérents avec les facteurs de bien-être psychologique au travail sélectionnés, une comparaison entre ces objectifs et ces facteurs de bien-être psychologique a été effectuée. Ceci a constitué la validation du premier type de repère structuré. Dans un deuxième temps, les bénéfices sur le bien-être psychologique, escomptés par des travailleurs initiateurs de harcèlement horizontal et des gestionnaires complices de tel harcèlement, ont été interprétés sur le plan de l‟éthique de la relation à l‟autre. De cette interprétation, il est apparu que la relation à l‟autre, lors d‟agissements de harcèlement, posait un problème éthique. Suite à cette constatation, le second type de repère a été construit. Ce type de repère ciblait une réflexion de travailleurs et de gestionnaires sur leur relation à autrui en fonction des valeurs et des buts priorisés au travail et dans leur vie en général. Pour construire ce type de repère, des données sur des valeurs et buts priorisés par un échantillon de personnes ayant connu une expérience de mort imminente ont été recueillies et catégorisées. Ces catégories ont composé ce second type de repère. Les deux repères de cette catégorie de repères ont été validés en comparant les valeurs et buts priorisés lors d‟actes de harcèlement horizontal et de complicité managériale de ce type de harcèlement, avec les valeurs et buts priorisés par les expérienceurs de l‟échantillon. Suite à cette recherche, quatre repères, voués à être insérés ultérieurement dans une grille de réflexion éthique, ont été structurés.

Psychological harassment in the workplace is a phenomenon still existing in organizations, and this, despite the fact that a law against harassment in the workplace has entered into force since 2004 in the province of Quebec.This fact indicates that this law and the values associated with it do not reach all the workers motivated to harass a colleague.This is the problem that will be addressed by this research. The question which this research seeks to answer is: How to structure measures promoting reflection, and likely to prevent horizontal harassment? The goal of this research is to create two models dedicated to rational thinking for the prevention of acts of horizontal harassment and two models dedicated to rational thinking for the prevention of the complicity of management in cases of horizontal harassment at work. At the methodological level, research involves, as a first step, to identify objectives targeted during actions of horizontal harassment and management complicity in horizontal harassment at work.This identification was carried out through a documentary data collection in the field of psychology. Once these objectives were identified, they were analysed and structured into categories. Once categorized, these objectives were interpreted in terms of psychological well-being.A first type of standards was built with factors of psychological well-being at work, selected from research in various areas of psychology. In order to check whether the objectives targeted by the harassment were likely to be consistent with the selected factors of psychological well-being at work, a comparison between these objectives and these factors of psychological well-being was conducted. This was the validation of thefirst type of structured marker. Secondly, the benefits on the psychological well-being expected by the workers initiating horizontal harassment and the complicit managers of such harassment, have been interpreted in terms of the ethics of the relationship with the other. From this interpretation, it appeared that the relationship to the other, during actions of harassment, posed an ethical problem. As a result of this finding, the second type of standards was built. This type of standards targeted a contemplation of workers and managers on their relationship to others, based on the values and goals prioritized at work and in their life in general. To build this type of standard, data on values and goals prioritized by a sample of people who underwent a near death experiencewere collected and categorized. These categories composed this second type of standards. The two markersof this category of standardshave been validated by comparing the values and goals prioritized during actions of horizontal harassment and management complicity of this type of harassment, with the values and goals prioritized by the experiencers of the sample. As a result of this research, four standards, which will be inserted at a later date in a grid of ethical reflection, have been structured.

Type de document:Thèse ou mémoire de l'UQAC (Thèse de doctorat)
Date:Août 2018
Lieu de publication:Chicoutimi
Programme d'étude:Doctorat en théologie pratique
Nombre de pages:389
ISBN:Non spécifié
Sujets:Sciences sociales et humaines > Sciences humaines > Théologie - Sciences des religions
Sciences sociales et humaines > Sciences sociales > Psychologie
Département, module, service et unité de recherche:Départements et modules > Département des sciences humaines > Unité d'enseignement en études religieuses, en éthique et en philosophie
Directeur(s), Co-directeur(s) et responsable(s):Jean, Marc
Lefebvre, Solange
Mots-clés:bien-être au travail, harcèlement, pévention du harcèlement au travail, travail, éthique autorégulatoire, bien-être psychologique au travail, prevention of workplace harassment, psychological well-being at work
Déposé le:18 sept. 2018 10:44
Dernière modification:20 sept. 2018 02:00
Afficher les statistiques de telechargements

Éditer le document (administrateurs uniquement)

Creative Commons LicenseSauf indication contraire, les documents archivés dans Constellation sont rendus disponibles selon les termes de la licence Creative Commons "Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification" 2.5 Canada.

Bibliothèque Paul-Émile-Boulet, UQAC
555, boulevard de l'Université
Chicoutimi (Québec)  CANADA G7H 2B1
418 545-5011, poste 5630